Prologin, pour une vraie démocratisation de la programmation

Prologin est une association fondée en 1991 dont l'objet principal est l'organisation d'un concours européen de programmation informatique et d'algorithmique depuis 21 ans. Créée à l'initiative d'étudiants de l'EPITA, la structure est toujours basée sur le Campus technologique - IONIS Education Group Kremlin-Bicêtre et ouverte à tous.

prologin2013.jpg

Chaque année, ils sont plusieurs centaines de moins de 20 ans à tenter l'expérience Prologin. Originaires de France, bien sûr, mais aussi de Suisse et de Belgique, ils ont pour point commun une passion pour l'informatique et le code. Le concours se déroule en trois temps : d'abord une première phase de présélection en ligne consistant en un questionnaire à choix multiples portant sur la programmation et le code ; ensuite des qualifications régionales ; enfin, la finale réunissant les 100 meilleurs participants pour 36 heures de programmation en continu, dans un esprit bon enfant. Les règles sont simples : pouvoir répondre le plus efficacement aux problèmes posés en tenant compte de limites de temps et de mémoire.

prologin_2012_01.JPGParticipants lors de la finale Prologin de 2012.

Prologin a ceci de particulier que même les plus novices en programmation ont une chance de terminer en finale. En effet, quel que soit le niveau scolaire des participants (du collège à la Classe Préparatoire, globalement), les outils sont communs. Aussi, plus que des connaissances apprises en cours, c'est avant tout l'esprit pratique qui fera la différence entre le bon et le mauvais codeur. Comme le rappelle Jill-Jênn Vie, actuel président de l'association : « les problèmes que nous soumettons sont certes difficiles, mais ils nécessitent plus d'astuce que de connaissances ; c'est la particularité des problèmes olympiques. »

Combler un manque

Originellement, le concours Prologin a été lancé pour faire écho aux concours et rallyes de mathématiques ouverts aux élèves du secondaire, concours créés pour la plupart à la fin des années 1980 et au début des années 1990. Constatant l'absence de concours d'informatique et de programmation ainsi que d'un moyen d'évaluer et entraîner correctement l'équipe de France pour les Olympiades Internationales d'Informatique (IOI), quelques étudiants de l'EPITA ont créé l'association et le concours.

Le concours jouit aujourd'hui d'une excellente réputation. Et bien qu'on puisse penser que son but initial n'a plus beaucoup de sens dans un monde largement connecté où tout à chacun est supposé avoir un minimum de connaissance en ce qui concerne le fonctionnement d'un ordinateur et de ses programmes, il n'en est rien ! La spécialité « Informatique et Sciences du Numérique » (ISN) n'est proposée aux étudiants de terminale scientifique que depuis septembre 2012. Or, la demande en développeurs et programmeurs qualifiés est de plus en plus importante. Par ailleurs, faute d'un concours d'agrégation d'informatique, la qualification des personnes enseignant n'est validée que par une agrégation de mathématique option informatique. On rentre alors dans une logique de cercle vicieux : pas d'agrégation, donc pas de professeurs qualifiés pour enseigner la discipline à de potentiels futurs enseignants...

En proposant des concours structurés à des jeunes souvent autodidactes, Prologin sert aussi d'alternative à ce défaut de diplôme qualifiant. Pour preuve : les participants aux différentes éditions du concours se retrouvent souvent dans les palmarès des concours d'entrée aux écoles d'ingénieurs et d'informatique, à commencer par l'EPITA ou Epitech.

Le soutien sans faille de l'EPITA

Partenaire historique de l'association et du concours, l'EPITA vient en aide à Prologin de nombreuses façons : soutien financier, apports logistiques (la finale se déroule sur le campus de l'école et les sélections régionales ont lieu dans différentes écoles du Groupe IONIS), personnels (l'essentiel des membres de l'association étudiant à l'EPITA ou à Epitech).

prologin_2012_03.jpgLes finalistes de l'édition 2012 du concours Prologin.

Aussi, du fait de ces liens forts, les étudiants des deux écoles - quand bien même ils seraient âgés de moins de 20 ans - ne peuvent participer au concours Prologin. Il est arrivé par le passé que l'un d'entre eux « passe entre les mailles du filet » et que le jury ne constate son appartenance à l'une des écoles que lors des qualifications régionales. Ce fut le cas de Guillaume Louvigny (Epitech promotion 2014), aujourd'hui trésorier de l'association... Les épreuves régionales se déroulent jusqu'à la mi-mars, après quoi la finale se tiendra fin avril/début mai.


Jill-Jênn Vie, président de Prologin

« J'ai connu Prologin quand j'étais lycéen : une affiche avait été placardée dans mon établissement, je me suis inscrit et j'ai participé. J'ai par la suite rejoint l'association, en tant qu'organisateur et rédacteur de sujets d'abord, après quoi j'ai intégré le bureau, puis en suis devenu le président. D'anciens participants rejoignent régulièrement l'association pour à leur tour transmettre leur passion pour la programmation. Des associations telles que Prologin ou France-IOI ont un rôle majeur à jouer dans la reconnaissance académique de l'algorithmique et de l'informatique en général. L'éducation nationale commence à peine à prendre en compte ces problématiques au travers de l'option ISN, et nous voulons participer à son développement. »

  • Catégorie :
    Vie étudiante
  • Posté le :
    05/02/2013
  • Lien
  • Commentaires :
    (1)

Commentaires

Posté par J.Gerbil le 16/06/2017

Le concours 2013 se passera la semaine prochaine ! Semaine du 9 au 11 mai.

Poster un commentaire

(Si vous n'avez pas encore écrit de commentaire ici, vous devez être approuvé par le propriétaire du site avant que votre commentaire n'apparaisse. En attendant, il n'apparaîtra pas sur le site. Merci d'attendre).