Une promotion, 7 projets : découvrez PathTime, l'application portée par Ruben Moutot (EPITA promo 2017)

Étudiant en 5e année de la Majeure Multimédia et Technologies de l'Information (MTI), Ruben Moutot (EPITA promo 2017) a profité de son projet de fin d'études pour revêtir le costume d'entrepreneur. Il explique les raisons de ce choix et présente PathTime, l'application qu'il développe actuellement.

projet_fin_etude_entrepreneuriat_pathtime_application_voyage_mti_epita_promo_2017_etudiants_01.jpg

Ruben Moutot

Comment est né ton projet ?
Pour mon projet de fin d'études, j'ai choisi de me tourner vers un PFE, soit un projet entrepreneurial. Pour cela, et avec l'aval de l'EPITA, je me suis associé à deux étudiants de l'école de commerce ESCP que je connais depuis longtemps et avec qui j'avais déjà l'envie de monter une start-up. Nous avons eu l'idée de créer PathTime, une application de voyage permettant aux utilisateurs de trouver à l'étranger des lieux d'activités leur correspondant.

Qu'est-ce que cette expérience t'a apporté ?
La création de l'application a demandé pas mal d'étapes intermédiaires, comme par exemple la réalisation de sondages et d'enquêtes afin de bien identifier notre cible et ses besoins. Il a également fallu s'attarder sur des questions business, commerciales, juridiques, marketing, techniques... Le principal obstacle à surmonter a été celui de la répartition du travail au sein de l'équipe. Comme j'étais le seul profil techno de l'équipe, nous avons convenu de recruter une autre personne afin d'accélérer le développement de l'application sur iOS et Android dans son intégralité. Par la suite, nous avons également décidé de faire appel à un designer ou une designeuse pour compléter nos compétences - le projet ayant été initié au début de mon année de MTI, je n'avais alors pas encore les bases nécessaires en design. Le projet avance bien et nous espérons pouvoir sortir l'application cet été.

Qu'est-ce qui te plaît dans l'entrepreneuriat ?
Déjà, le fait d'avoir des comptes à rendre à soi-même ! Quand tu es entrepreneur, tu ne cherches pas à recourir à l'aval d'un employeur ou un client : si tu veux changer quelque-chose, tu le fais. Bon, dans le cas de PathTime, c'est vrai que je ne suis pas seul, mais c'est la même chose : nous prenons les décisions ensemble tous les trois.
L'autre point positif, c'est l'apprentissage : quand on lance une start-up, on est obligé de toucher à de nombreux domaines, de côtoyer d'autres profils que le sien, de goûter au management, etc. C'est très enrichissant.


L'EPITA vous propose de découvrir sept projets de fin d'études parmi la vingtaine portée par les futurs ingénieurs de sa promotion 2017. Découvrez également Kowffice, d'Erwan Vasseure, étudiant de la Majeure Multimédia et Technologies de l'Information (MTI).

  • Catégorie :
    Ingénieurs
  • Posté le :
    21/04/2017
  • Lien
  • Commentaires :
    (0)