Philippe Bournhonesque, CTO d'IBM France : « L'EPITA, une école de passionnés »

retour_conference_semaine_recherche_innovation_ouverture_2017_cto_ibm_france_epita_evolution_informatique_watson_01.jpg

Philippe Bournhonesque est venu lancer officiellement la Semaine R&I 2017 de l'EPITA

Pour lancer la nouvelle édition de sa Semaine de la Recherche et de l'Innovation, l'EPITA Paris a eu le privilège de recevoir Philippe Bournhonesque, Chief Technical Officer (CTO) d'IBM France, pour une grande conférence inaugurale tournée vers le futur de l'IT. L'occasion de poser quelques questions à cet expert reconnu suite à son intervention face aux étudiants de la promotion 2021 de l'école.

retour_conference_semaine_recherche_innovation_ouverture_2017_cto_ibm_france_epita_evolution_informatique_watson_04.jpg

Joël Courtois, le directeur général de l'EPITA, était présent pour accueillir le CTO d'IBM France

Pourquoi avoir accepté l'invitation de l'EPITA ?
Philippe Bournhonesque : En plus d'être une école d'informatique, l'EPITA est une école de passionnés. Et, chez IBM, nous aimons les passionnés : ce sont eux dont nous avons besoin pour le futur. D'où ma présence pour cette conférence qui avait pour thématique le futur de l'informatique avec deux axes, l'intelligence artificielle et l'informatique quantique, soit les deux grandes révolutions à venir dans notre industrie.

Venir à la rencontre de futurs ingénieurs vous tient-il à cœur ?
Oui, d'autant plus que le rôle de l'ingénieur évolue. À présent, il doit à la fois maîtriser les technologies - ce que l'EPITA apprend d'ailleurs à ses étudiants - et comprendre, dialoguer avec le métier. Ce qui nous intéresse à IBM, ce sont les gens capables de faire ces deux choses afin d'aider à changer et transformer les métiers de nos clients.

retour_conference_semaine_recherche_innovation_ouverture_2017_cto_ibm_france_epita_evolution_informatique_watson_03.jpgActuellement, l'un des projets les plus emblématiques d'IBM se nomme Watson et traite de l'intelligence artificielle. Pouvez-vous le décrire en quelques mots ?
Watson, c'est notre logiciel d'intelligence artificielle que l'on personnalise par métier. En entraînant un logiciel assistant l'humain pour reconnaître des IRM et détecter des maladies, on peut par exemple transformer le secteur de la santé. Cela est vrai pour ce secteur, mais aussi pour bien d'autres : la maintenance d'équipement industriel, la météorologie, etc. Grâce à cette technologie et cette capacité qu'a Watson à traiter des volumes gigantesques de données, on se dirige vers l'ère de l'homme augmenté.

Peut-on craindre à terme un remplacement de l'homme par la machine ?
Ce n'est pas notre vision. L'homme garde ses spécificités : la créativité, l'empathie, la création, la morale... Quant à la machine, elle a cette capacité à raisonner sur les données et à donner cette information synthétisée à l'homme qui, in fine, reste le seul décideur.

retour_conference_semaine_recherche_innovation_ouverture_2017_cto_ibm_france_epita_evolution_informatique_watson_05.jpgretour_conference_semaine_recherche_innovation_ouverture_2017_cto_ibm_france_epita_evolution_informatique_watson_02.jpg

  • Catégorie :
    Innovation
  • Posté le :
    15/09/2017
  • Lien
  • Commentaires :
    (0)