Quand les 1res années découvrent les nouveaux campus en régions : focus sur l'EPITA Toulouse

Cette rentrée 2017-2018 est un peu particulière dans l'histoire de l'EPITA. En effet, elle marque officiellement les débuts de quatre nouveaux campus à Lyon, Rennes, Strasbourg et Toulouse ! L'occasion pour de nombreux étudiants de commencer leur cursus en régions, avant de plus tard rejoindre leurs homologues parisiens afin d'effectuer le cycle Ingénieur proposé par l'école. En attendant ce moment charnière qui interviendra en 2020, huit étudiants de 1re année racontent leur découverte de l'EPITA. Pour ce quatrième et dernier épisode, l'EPITA vous propose de faire un tour sur le campus de Toulouse avec la complicité d'Eloise et Frederico !

focus_epita_toulouse_campus_etudiants_info-sup_temoignages_decouverte_2017-2018_cycle_preparatoire_01.jpg

Frederico et Eloise lors du week-end d'intégration (Crédit : association Ephemere)

Enfin, les nouveaux campus de l'EPITA accueillent également parfois des étudiants au profil très différent. C'est le cas à Toulouse où se côtoient Frederico, passé par le Lycée français Alioune Blondin Beye de Luanda (Angola), et Eloise, habitante du Sud-Ouest. « Je m'étais intéressé à l'ingénierie informatique pendant que je faisais mes choix pour les études supérieures, détaille Frederico. En cherchant des écoles sur Internet, je suis tombé sur l'EPITA et, après l'avoir comparée avec plusieurs autres écoles d'ingénieurs, j'ai compris que c'était celle qui me plaisait le plus. Si j'ai choisi l'EPITA Toulouse plutôt qu'un autre campus, c'est parce que j'ai des amis qui sont venu étudier ici aussi - cela me permet de ne pas être tout seul dans un pays nouveau - et que le climat est plutôt chaud ! »

Déjà habituée au climat du bassin de la Garonne, Eloise n'a pas eu la même réflexion que son homologue. « Après avoir fait les Journée de Découverte des Métiers de l'Ingénieur (JDMI) de Paris, j'étais très intéressée par l'EPITA, mais j'avais du mal à m'imaginer partir là-bas pour mes études. Alors, lorsque j'ai entendu parler de l'ouverture de l'école à Toulouse, j'ai sauté sur l'occasion ! »

focus_epita_toulouse_campus_etudiants_info-sup_temoignages_decouverte_2017-2018_cycle_preparatoire_02.jpgDepuis, les deux étudiants apprécient leur grande incursion dans les études supérieures depuis la ville rose. « Le niveau est élevé, juge Eloise. Cependant, avec de la détermination, on s'en sort. D'autant que l'ambiance de la classe est très bonne et les cours sont vraiment intéressants. » Frederico va même plus loin : « Après ces premières semaines, mon ressenti est que les professeurs sont tous incroyables. Ils nous aident avec nos difficultés et restent même après les cours pour nous expliquer quelque chose si on n'a vraiment pas compris. L'ambiance de classe est très agréable : on s'aide tous et il n'y a pas de conflit entre nous. Les cours se déroulent bien et les QCM ne sont pas aussi durs que ça - si on a révisé la matière, bien sûr ! Je suis maintenant sûr que l'EPITA est bien l'endroit où je devais étudier ! »

Relire le troisième épisode dédié à l'EPITA Strasbourg

  • Catégorie :
    Ingénieurs
  • Posté le :
    01/11/2017
  • Lien
  • Commentaires :
    (0)