L'iGEM 2017 vue par Hugo Beisser (EPITA promo 2017), médaillé d'or avec l'équipe iGEM IONIS

Seul futur ingénieur de l'EPITA au sein de l'équipe iGEM IONIS 2017, Hugo Beisser (promo 2017) est revenu de Boston avec une médaille d'or autour du cou, de beaux souvenirs et pas mal de photos.

retour_temoignage_hugo_equipe_igem-ionis_2017_etudiant_epita_mti_ingenieur_medaille_or_boston_international_informatique_projet_innovant_softer_shock_01.jpgComment t'es-tu retrouvé à intégrer l'équipe iGEM IONIS 2017 ?
Hugo Beisser : J'ai découvert l'iGEM par le biais de l'EPITA, quand le responsable de la Majeure Multimédia et Technologies de l'Information (MTI) est venu parler de l'équipe qui se formait en nous conseillant de nous y intéresser. Ce qui m'a tout de suite attiré, c'est cette idée d'établir des connections entre les différentes écoles du Groupe IONIS. En rejoignant l'équipe iGEM IONIS, je savais que j'allais pouvoir échanger avec des étudiants travaillant sur d'autres domaines de compétences que le mien, comme les biotechnologies pour Sup'Biotech ou encore le design pour e-artsup. Voilà pourquoi j'ai voulu faire partie de l'aventure. Pour ça et pour l'aspect environnemental au cœur du projet Softer Shock que souhaitait développer l'équipe.

Avant de te lancer, avais-tu déjà des connaissances en bio-informatique ?
Non, pas du tout ! D'ailleurs, au sein de l'équipe, je n'ai pas non plus réellement eu l'occasion de mettre : mon rôle consistait principalement à m'occuper de l'interface servant à présenter sur Internet nos travaux. J'ai d'abord mis en place un Wiki détaillant tout ce que l'équipe a pu réaliser durant l'année, puis mis en ligne un site Web comprenant une carte interactive servant à présenter les résultats d'un questionnaire sur la perception des OGM à travers le monde organisé par différentes équipes de l'iGEM.

retour_temoignage_hugo_equipe_igem-ionis_2017_etudiant_epita_mti_ingenieur_medaille_or_boston_international_informatique_projet_innovant_softer_shock_02.jpg

La délégation de l'iGEM IONIS 2017 à Boston, en compagnie de Randy Rettberg, le fondateur et président de l'iGEM

Comment s'est passé ton intégration au sein de l'équipe ?
Quand je suis arrivé, j'ai découvert une équipe très soudée, composée de gens dynamiques, bosseurs et très sympa : l'atmosphère de travail était vraiment motivante et cela m'a fait prendre beaucoup de plaisir durant l'aventure. Surtout, il y eu un réel partage entre nous : j'ai pu leur apporter un savoir informatique tandis que les étudiants de Sup'Biotech m'ont permis de renforcer ma culture générale, en particulier autour de la biologie de synthèse.

Tu as fait partie de la délégation iGEM IONIS qui s'est rendue à Boston. Comment peux-tu résumer cette expérience ?
Ayant séjourné à Boston par le passé, je connaissais déjà la ville. De ce côté-là, je ne peux pas dire que ce fut une grande découverte. Par contre, j'ai été vraiment surpris par l'importance de l'iGEM sur place ! Quand nous nous sommes rendus au Hynes Convention Center pour dévoiler Softer Shock, j'ai d'abord été impressionné par la taille du complexe, puis par les 2 000 personnes présentes dans la grande salle lors de notre présentation. Certes, je ne faisais pas partie des speakers de l'équipe, mais c'était quand même quelque chose. J'en ai d'ailleurs profité pour réaliser pas mal de photos et filmer l'événement. Je compte d'ailleurs sortir bientôt un aftermovie de cet iGEM 2017 !

retour_temoignage_hugo_equipe_igem-ionis_2017_etudiant_epita_mti_ingenieur_medaille_or_boston_international_informatique_projet_innovant_softer_shock_04.jpgNon seulement ton équipe a remporté une médaille d'or, mais elle a aussi été citée dans trois catégories « Best food & nutrition project », « Best new composite part » et « Best education & public engagement ». T'attendais-tu à une si bonne performance ?
Il y a toujours une incertitude, c'est sûr. Cela dit, notre objectif était clair depuis le début : faire aussi bien si ce n'est mieux que l'équipe iGEM IONIS 2016 qui, elle aussi, avait remporté la médaille d'or et fait l'objet de trois nominations. Du coup, au moment de l'annonce de la médaille et des catégories, nous étions tous très heureux : je me revois encore hurler à la victoire dans la salle ! Atteindre ce but était très important pour nous comme pour le futur de l'équipe iGEM IONIS : nous devons mettre la barre haute et vouloir progresser chaque année, pas régresser !

Quel conseil donnerais-tu aux étudiants de l'EPITA intéressés par l'iGEM ?
De s'intégrer le plus rapidement possible à l'équipe iGEM IONIS. En effet, cela peut paraître intimidant d'être le seul EPITéen au sein d'une équipe d'une vingtaine de personnes qui se connaissent déjà depuis plusieurs années, mais il faut y aller ! On s'y sent très vite à l'aise, vous verrez !

Retrouvez l'équipe iGEM IONIS sur les réseaux sociaux via Facebook et Twitter !

retour_temoignage_hugo_equipe_igem-ionis_2017_etudiant_epita_mti_ingenieur_medaille_or_boston_international_informatique_projet_innovant_softer_shock_03.jpg

  • Catégorie :
    International
  • Posté le :
    06/12/2017
  • Lien
  • Commentaires :
    (0)