« Quand on est apprenti, on est vraiment au même niveau que ses collègues »

Passé par Advance Parallèle après avoir effectué une prépa en dehors de l'EPITA, Mustapha Mastour (promo 2020) a débuté son Cycle ingénieur par l'apprentissage en septembre 2017. Le futur ingénieur accepte de revenir sur son parcours, sa découverte de l'école et son quotidien en alternance dans un cadre un peu particulier, celui du ministère de l'Intérieur.

cycle_apprentissage_ingenieur_epita_informatique_temoignage_mustapha_entreprise_alternance_advance_parallele_2018_01.jpg

Que faisais-tu avant l'EPITA ?
Après mon Bac S, j'ai intégré une école d'ingénieurs publique post-bac et donc gratuite pour y effectuer une prépa intégrée qui s'est très bien passée. Ayant entendu parler de l'alternance lors de cette période, j'ai commencé à m'y intéresser de plus près en 2e année. C'est également à ce moment-là que j'ai pu échanger avec un ami passé par l'EPITA et constater que son niveau en informatique était clairement supérieur au mien. Ces deux facteurs m'ont poussé à me renseigner davantage sur l'école.

Pourquoi avoir choisi l'apprentissage ?
En fait, je n'avais pas les moyens de me payer une école d'ingénieurs comme l'EPITA en formation initiale. Du coup, l'apprentissage et l'alternance représentaient un très bon compromis à mes yeux.

À quand remonte ton attrait pour l'informatique ?
Au départ, je ne me voyais pas évoluer dans ce secteur. En fait, ce n'est qu'après mon bac que j'ai eu le déclic, que j'ai pu vraiment découvrir ce que c'était. En travaillant l'informatique en prépa, j'ai commencé à apprécier de plus en plus, si bien que cela a rapidement forgé mon envie de poursuivre dans cette voie. Avec l'informatique, j'ai l'impression que l'on peut tout faire : il suffit juste d'avoir de l'imagination, les bonnes connaissances et l'envie d'avancer !

Ton admission s'est faite via Advance Parallèle. Comment cela s'est passé ?
Plutôt bien ! Après avoir envoyé mon dossier, l'école m'a recontacté pour passer les épreuves. Et, une fois celles-ci terminées, j'ai su le lendemain que j'étais pris.

Tu as rejoint l'école en septembre 2017. Comment as-tu vécu ces premiers mois ?
Je me sens bien intégré et j'aime beaucoup ce que je fais. Le fait d'avoir des cours et, en parallèle, des projets à mener me plaît vraiment. J'ai vu ça nulle part ailleurs et ça me satisfait !

Quid de ton alternance ? Où se déroule-t-elle ?
Je travaille au ministère de l'Intérieur où je suis intégrateur d'applications informatiques. C'est à moi de déployer les applications réalisées par les développeurs, de les installer sur le réseau du ministère et de gérer en cas de problème. En ce qui concerne le rythme même de l'alternance, il a été assez irrégulier au premier semestre en raison justement des nombreux projets à mener, avec par exemple trois semaines à l'école et trois semaines en entreprise, puis deux semaines chez l'une et une semaine chez l'autre, etc. Au second semestre, le rythme changera, pour passer à deux jours en entreprise et trois à l'école.

Est-ce que cette découverte de l'alternance te convient ?
À mes yeux, c'est vraiment une bonne chose. Depuis qu'on est petits, on nous parle sans arrêt de l'entreprise comme d'un but à atteindre. Avec l'alternance, cela devient concret : on sait directement à quoi sert ce que l'on apprend en cours. On passe ainsi de l'aspect théorique à l'école à l'aspect pratique en entreprise très rapidement. Et l'inverse est aussi vrai : ce que je vois en entreprise me permet de comprendre mieux les cours.

Te sens-tu à l'aise en entreprise vis-à-vis des autres employés du ministère ?
Pour le coup, je ne ressens aucune différence. Je n'ai pas l'impression d'être le petit stagiaire à qui l'on confie les tâches que personne ne veut faire : quand on est apprenti, on est vraiment au même niveau que ses collègues. Les intégrateurs et ingénieurs que je côtoie me considèrent comme leur équivalent, ce que fait que je ne travaille pas pour eux, mais avec eux.

Sais-tu déjà ce que tu voudras faire après l'EPITA ?
Cela dépend ! Je me laisse encore le temps de voir ce qui peut arriver et comment évoluera mon alternance. Je peux avoir envie de poursuivre en entreprise comme de monter mon propre projet. Je ne me ferme aucune porte.


epita_rentree_decalee_etudiants_temoignages_cycle_preparatoire_ecole_ingenieurs_01.jpg

Vous êtes intéressé(e) par l'apprentissage à l'EPITA ?

N'attendez plus, candidatez sur le portail Advance Parallèle !

Et pour en savoir plus, rendez-vous sur la page dédiée.

  • Catégorie :
    Ingénieurs
  • Posté le :
    15/03/2018
  • Lien
  • Commentaires :
    (0)