« L'ETNA m'a permis de concrétiser mon projet »

Désigné Major de la Majeure architecte système réseaux et sécurité (rentrée de mars) lors de la cérémonie de remise des diplômes organisée le vendredi 16 juin à la Maison de la Mutualité, Jérémy Chapdelaine (ETNA promo 2016) dresse le bilan de son parcours à l'école.

temoignage_ancien_diplome_etna_architecte_system_reseaux_promotion_2016_jeremy_01.jpgQue représente l'ETNA pour vous ?
Jérémy Chapdelaine : Pour moi, l'ETNA a été le socle de ma reconversion professionnelle. En m'acceptant en Master alors que je n'avais qu'un Master de droit social et aucune formation informatique, l'ETNA m'a permis de concrétiser mon projet tout en me permettant de continuer à gagner ma vie via l'alternance. Il s'agit donc du tremplin dont j'ai eu besoin pour réaliser ce projet de transformation d'une passion en métier.

Que représente pour vous le fait d'être Major de votre promotion ?
Honnêtement, je n'avais jamais envisagé le devenir, surtout compte tenu du retard qu'il m'a fallu rattraper lorsque j'ai intégré le Master de par mon absence de véritable expérience ou formation dans l'informatique. Après, ça n'en reste pas moins valorisant et c'est surtout pour moi un soulagement de savoir que mes efforts n'ont pas été inutiles !

Que retenez-vous de votre cursus ?
Bien évidemment, je retiens tout d'abord la Piscine : si cela a constitué une étape compliquée pour nous tous, c'est également lors de ce moment que j'ai pu rencontrer les personnes avec lesquelles j'allais travailler pendant deux ans. La Piscine nous a donc permis de trouver nos groupes de travail pour le reste du cursus, mais aussi de véritables amis pour ma part.
Je pense également mes anciens collègues de l'entreprise Castelis chez qui j'ai réalisé mon alternance et avec qui j'ai vécu de bons moments. Je continue d'ailleurs à en revoir une partie.
Je retiens aussi la pédagogie par projet qui m'a permis de me familiariser avec le principe même du projet, désormais incontournable côté entreprise.
Enfin, je retiens l'équipe pédagogique et notamment Lola Delaitre, qui nous a toujours apporté son aide lorsqu'elle le pouvait et a toujours été très compréhensive concernant mes trajets quotidiens - de 5 h quand même !


Quel est votre parcours depuis la fin de vos études ?
À la fin de mon alternance, j'ai tenté de me rapprocher de Chartres et j'ai trouvé un emploi à peine une semaine après la fin de mon contrat d'alternance. Je travaille donc toujours aujourd'hui au sein du Groupe Aqualter pour lequel je gère, à l'aide de mon collègue et de notre directeur des systèmes d'information (DSI), l'infrastructure côté systèmes, réseaux et sécurité pour environ 16 agences. Les projets étant nombreux et parfois complexes, il s'agit d'un poste vraiment très intéressant et riche.

Avez-vous une anecdote que vous aimeriez nous raconter ?
Pour en revenir à la Piscine, je me souviens de Robin Le Querec, le directeur pédagogique de l'ETNA, qui venait chaque matin nous voir avec son tableau blanc pour nous faire un petit cours improvisé, chaque fois sur une thématique différente et avec tout l'humour qui le caractérise. Avec le recul, je pense que c'était plus un moyen de nous faire garder le sourire malgré la difficulté de cette étape. Ça reste donc un très bon souvenir pour lequel je remercie Robin.

Quel conseil donneriez-vous aux futurs étudiants de l'ETNA ?
Je peux dire avec certitude que les métiers de l'informatique évoluent très rapidement et qu'il est indispensable de s'habituer très vite à travailler sur des technologies variées.
Bien évidemment, il est absolument nécessaire d'être motivé et de ne pas se laisser glisser vers la facilité sous peine de se voir vite dépassé. Pour ce qui est de l'alternance, c'est évidemment un plus, surtout pour nos métiers qui sont basés sur l'expérience et les tests concrets !

temoignage_ancien_diplome_etna_architecte_system_reseaux_promotion_2016_jeremy_02.jpg

Catégorie : L'actu | Postée le | Lien permanent