Header Valeur Ajoutée

Wine & Food - Blog Gastronomie et Oenologie

Wine & Food - Blog Gastronomie et Oenologie

Wine & Food - Blog Gastronomie et Oenologie

Wine & Food - Blog Gastronomie et Oenologie

Portraits de blogueurs (10)
Patrick CADOUR : Une partie de pêche en mer


Cuisine.de.la.mer.jpg

wine-food.fr :
Quelle a été la genèse de votre blog Cuisine de la mer ?
Cuisine de la mer :
CdM n'est plus de première genèse, je l'ai commencé en août 2006, un jour où je m'ennuyais au boulot  et passais en revue les bêtises que je n'avais pas encore tentées. J'avais déjà en ligne un site sur mon coin de Bretagne, les abers dans le Nord-Finistère, dont une partie était consacrée à des recettes traditionnelles ou non, utilisant les produits locaux.

En dépit du nombre important de visiteurs, il y avait peu d'interactivité, elle se limitait à quelques rares mails du genre "J'ai de la famille dans le coin, incroyable non?" ou "Trouvez moi une location pour cet été, et vite !". J'avais découvert les blogs six mois auparavant, je me suis dit que la formule semblait efficace pour me faire de nouvelles copines.

wine-food.fr : Quelle ligne éditoriale avez-vous choisie ?
CdM :
Je ne voulais pas d'un me-too blog, aussi j'ai préféré le spécialiser dans la cuisine de la mer, à ma connaissance personne n'était sur ce coup à l'époque, tou(te)s se battaient pour le créneau des  macarons, et ce n'est pas fini... J'ai voulu aussi le nourrir de contenu hors cuisine. Pour ne pas risquer de me disperser, je ne publie plus de billet sans recette.

Mes posts sont presque toujours construits de la même façon, une petite pulsion textuelle au début, histoire, actualité, écologie, évocation de la mer, calembours etc., puis une partie pédagogique sur les produits utilisés, et enfin la recette. Le problème est que cela produit des billets longs comme un jour sans pain. Certains ne lisent que le texte, d'autres seulement la recette, d'autres s'endorment en chemin...

PC.klein.jpgwine-food.fr : Combien de visiteurs par jour comptez-vous en moyenne sur l’année 2009 ?
CdM : Deux, ma mère et un type qui a engagé son mot-clé dans une mauvaise serrure...
En vrai, environ 700 par jour en 2009, mais je publie beaucoup moins qu'avant, où j'atteignais plus de 1000 visiteurs quotidiens. Mon rythme, c'était un billet chaque vendredi matin à 07H07. Parce que le vendredi est le jour du poisson et que dans 07H07, on croit voir James Bond, alors qu'il faut entendre "recette" dans 07. Désormais, je publie quand j'ai envie.
Plus des 3/4 des visiteurs arrivent par les moteurs de recherche, le reste c'est probablement ma famille, mes potes et moi.

wine-food.fr : L’univers wine-food, une passion depuis toujours ?
CdM : Oui, depuis très tôt, selon moi c'est le vrai gai-savoir, au premier sens du terme, comme au sens de celui qui a le vin gai et le guéridon garni.

wine-food.fr : Le blog : un hobby ou une activité professionnelle à part entière ?
CdM : Une partie de pêche en mer, pour être tout à fait précis.
Mon vrai métier c'est "gringo sur les marchés financiers", ce qui est bien plus drôle qu'une activité professionnelle à part entière, car il me permet de dégager un peu de temps pour ce hobby.

Dubonnet.jpgwine-food.fr : Une marque ou un produit fétiche ?
CdM : Dubonnet, une marque que j'ai longtemps prise pour une station de métro, jusqu'au jour où j'ai tenté d'y descendre. Dubonnet délivre à la fois une évocation marine et un signal cérébral. Je mets très  souvent en exergue cette sagesse d'anachorète : "J'aurais dû rester devant mon Dubonnet".

En somme, la quintessence d'une cuisine intellectuelle, "Du beau, du bon, du bonnet". Je n'en ai jamais bu, tant j'en ai la gorge serrée d'émotion à chaque fois qu'on m'en propose.

wine-food.fr : Etes-vous I-phone ou Blackberry ?
CdM : Je suis surtout très énervé par Orange et Apple ces temps derniers, je vais en faire de la marmelade, mais je vais garder l'Iphone et réserver les blackberries pour la confiture et le sorbet.

wine-food.fr : Etes-vous LinkedIn, Facebook ou Viadeo ?
CdM : Facebook, c'est une grande cour de récré, j'aime bien cette ambiance relâchée. LinkedIn est trop axé business et carrières, et Viadeo, je n'en connaissais même pas le nom. Dans la marine, nous disons "voie d'eau"...

wine-food.fr : Pour ou contre Twitter ?
CdM : Je ne savais pas qu'on pouvait choisir un camp. Je suis et me fais suivre sur Twitter, sans vraiment comprendre à quoi ça peut bien servir, sinon à proclamer à l'encan "Je suis dans le train" sans faire marrer tout le wagon. En fait, je m'en fiche...

wine-food.fr : Votre coup de cœur de blogueur ?
CdM : Pour les blogs où l'écriture est présente, j'aime aussi qu'on me raconte des histoires.

wine-food.fr : Votre coup de gueule de blogueur ?
CdM : Contre l'assaut infernal des marques depuis quelques mois, toutes (sauf Dubonnet hélas) en font trop et vont finir par décrédibiliser plusieurs blogs au départ intéressants. Cela dit, puisque les auteurs de ces blogs l'acceptent, les agences de promo auraient tort de négliger ces supports peu onéreux.

Confit.pas.gras.jpgwine-food.fr : Conseillez- nous un blog ami :
CdM : Que dalle, je ne veux pas me fâcher avec tous les autres. Cela dit, j'ai un gourou, Anaïk, auteure de "Le confit c'est pas gras" : http://www.leconfitcestpasgras.com/

wine-food.fr : Votre bon plan resto secret qui ne le sera plus ;-) ?
CdM : Pas un restaurant clandestin, mais ma dernière découverte parisienne en matière de table à poissons, ils s'approvisionnent au plus direct, tout est bon, simplement cuisiné, et leur Quincy est un nectar (de vigne). Mercerie Mulot, 19 rue Bréa, Paris VIème. C'est assez cher.

wine-food.fr : Votre bon plan de « conso » que vous acceptez de partager :
CdM : Rapprochez vous le plus possible des producteurs.

wine-food.fr : Comment votre blog passera-t-il l’été ?
CdM : En Bretagne, beaucoup de cuisine marine évidemment, mais le rythme de publication sera guidé par les variations saisonnières des micro-climats, l'amplitude des marées et divers décalages horaires dûs aux errances nocturnes.
Peut-être même vais-je le fermer, un soir de paris stupides avec mes potes?

Propos recueillis par Béatrice Vendeaud - ISEG Bordeaux


1 Commentaire

Merci beaucoup Béatrice et bien vue l'illustration! En fait, j'étais en plein buzz sans le savoir!

http://vansnick.isexl.com/2009/07/20/dubonnet-un-placement-produit-gratos-chez-la-reine-dangleterre/

Laisser un commentaire

Poster un commentaire

(Si vous n'avez pas encore écrit de commentaire ici, vous devez être approuvé par le propriétaire du site avant que votre commentaire n'apparaisse. En attendant, il n'apparaîtra pas sur le site. Merci d'attendre).


 

Archives

?