Billet

NAO : un robot humanoïde, autonome et programmable

Billet
 12/03/2012 
Partager  |  Commentaires (7)

http://blogs.ionis-group.com/iseg/mcs/bordeaux/idees-initiatives-creation/2012/03/nao-un-robot-humanoide-autonome-et-programmable.html

X
Le petit robot aux grandes capacités

Nao_Robot_Aldebaran.jpgLe premier et unique robot humanoïde européen s'appelle NAO, et il est entièrement conçu et fabriqué à Paris, par Aldebaran Robotics, une start-up française créée en 2005.

Le robot humanoïde français est une plateforme de 58 cm de haut et pesant 5 kg, sur laquelle ile est possible de programmer des applications, un peu comme sur un Smartphone. Ce NAO 3.3 se déplace en suivant un objet, répond à des questions, danse, raconte des histoires, ou encore déambule dans un mode dit de «vie autonome», tout ça en interaction avec son propriétaire qu'il sait reconnaître. En fonction des applications qui seront préprogrammées sur la version destinée aux particuliers, il pourra apprendre à son utilisateur une langue étrangère, passer une musique préférée, et grâce à sa connexion Wifi avertir de l'actualité, de la Bourse, lire les emails etc. Pour les personnes âgées ou à mobilité réduite, NAO pourrait  être d'une aide précieuse. Il serait capable de leur rappeler de prendre leurs médicaments  et même de prévenir les secours s'il les voit à terre. Il est aujourd'hui possible de s'acheter la version la plus aboutie et utilisée par des universitaires, NAO H-25, moyennant 12.000 euros. Il existe aussi une version uniquement destinées aux développeurs pour quelques milliers d'euros. Et pour tous les autres, impatients d'avoir un NAO à domicile, avec un prix plus abordable, la version commerciale n'est pas pour tout de suite.

Le robot humanoïde Roméo, petit frère de NAO, au service de la personne
   
robots-romeo2.jpgRoméo est destiné à devenir un véritable assistant des personnes en perte d'autonomie. Il est composé d'une épine dorsale à 4 vertèbres, des pieds articulés, un torse souple, des mains sophistiquées lui permettant de s'incliner à 37°C et la préhension d'objets. Il a aussi pour rôle d'aider au déplacement des personnes par sa mobilité et de leur porter secours en cas de chute grâce à ses capteurs analysant les mouvements et les bruits.
En fin, il aura la capacité de communiquer avec un logiciel de reconnaissance vocale. La sorti du premier prototype est prévue pour Mars 2012.  L'objectif est de développer un produit commercialisable pour 2015.

Ryzhkov Anton
Marketing and communication school
ISEG Bordeaux

http://www.youtube.com/user/AldebaranRobotics

http://fr.wikipedia.org/wiki/NAO_(robotique)

Commentaires

Je trouve le concept d’aider les personnes en perte d’autonomie intéressant mais je ne pense pas que ce projet soit vraiment crédible. Il me semble que les personnes âgées ne sont pas encore très friands de technologie. Les valeurs sûres d’une aide à domicile ou d’une infirmière me semblent irremplaçables.

Cela ressemble à un film de science-fiction ! Je trouve très intéressant l’idée d’un robot qui peut aider les personnages âgées ou invalides mais que deviendrait-il des métiers d’aides à la personne ? Je trouve que la technologie est quelque chose de positif mais il ne faudrait pas que cela soit aux dépens de l’être humain. Cependant je pense que la version commerciale n’est pas pour tout de suite, et ne sera pas accessible à tous ...

C'est amusant que le robot petit frère soit en réalité bien plus grand que l'initial robot Nao.
@Constance Marle: les personnnes agées sont plus adepte des nouvelles technologies qu'on ne le pense. Certes elles n'adopte pas forcément l'informatique, mais c'est parce que l'interface est complètement nouvelle et nécessite un apprentissage relativement complexe pour des personnes vraiment non initiée. En revanche, il y a certaines technologies qu'elles utilisent. Il y a par exemple des console de jeu "Wii" dans certaines maisons de retraire. Et un robot tel que celui-ci pourrait être adopté par les personnes âgées, d'autant plus qu'il faudra attendre encore quelques années avant que ce robot soit utilisées (c'est donc les personnes de 40/50 aujourd'hui qui bénéficieront peut-être de ce type de technologie).

En effet, l'idée de développer la technologie pour qu'elle aide les personnes âgées ou à mobilité réduite est une bonne idée en soi, mais en effet il ne faut pas que cela se fasse aux dépends des personnes qui occupent ces postes d'aide. Le robot pourrait être un complément du travail humain, mais ne pourrait/devrait pas le remplacer... Les personnes âgées d'aujourd'hui sont les jeunes d'hier, et pour ma part (quand je serai une sénior de demain), je préfèrerais partager mes souvenirs avec une personne bien réelle plutôt qu'un robot!

C'est vrai que ca ressemble a un film de science fiction mais pourtant c'est bien reel. L'esperance de vie augmentant, les besoins en service d'aide a la personne vont se faire ressentir tres vite.

Par manque de personnel, ou tout simplement pour effectuer des taches mineures et routinieres, ce type de robot pourrait devenir une excellente alternative à l'action humaine. Sans pour autant se substituer au controle humain, ce robot pourrait par exemple distribuer des repas, faire le menage, organiser la journee d'une personne retraitee et meme l'accompagner au quotidien en cas de maladie entrainant des troubles de la memoire comme Alzheimer.

Attention cependant a ne pas tomber dans le piege du "tout robotique". Le contact humain reste quand meme une valeur essentielle et positive pour toute personne agee et/ou malade.

Mais jusqu'où irons les technologies ?! Certes ce concept est génial mais n'est-ce pas trop ? A mon goût, les technologies prennent une place trop importante dans notre société au point de devenir " esclave de ces machines". Depuis 50 ans, le monde numérique a beaucoup évolué, et son usage devient de plus en plus quotidien. Les technologies nous permettent de faire les choses plus rapidement et plus efficacement, mais le monde virtuel est devenu la réalité des personnes qui semblent y être branchées...

Tout d'abord, heureux de découvrir un produit robotique développé par des français et produit en France et non en Asie.
Par ailleurs je suis d'accord avec le fait que les personnes agées ont du mal à appréhender les technologies et qu'un robot ne devrait pas remplacer les métiers de l'assistance mais pourrait être là en complément et en assistance auprès des personnes pendant les nuits en cas de problème qui surviendrait.
Par contre les prix restent inaccessibles pour le grand public.

Poster un commentaire

(Si vous n'avez pas encore écrit de commentaire ici, vous devez être approuvé par le propriétaire du site avant que votre commentaire n'apparaisse. En attendant, il n'apparaîtra pas sur le site. Merci d'attendre).

(vous pouvez utilisez des tags HTML pour modifier le style)


Saisissez les caractères que vous voyez dans l\'image ci-dessus.

Archives
Dans les autres villes