Lieux

La mode capillaire africaine made in Paris

Lieux
 13/03/2012 
Partager

http://blogs.ionis-group.com/iseg/mcs/paris/idees-initiatives-creation/2012/03/la-mode-capillaire-africaine-made-in-paris.html

X
Tout le monde sait que le 18ème arrondissement de Paris est un quartier populaire pour moi ce qui est le plus attrayant dans ce coin de Paris ce sont les salons de coiffure africains, au-delà de la coiffure on s'y sent bien car il y a de l'ambiance.  

tacoafro600.jpgJe suis africain et je désire me faire coiffer comment je fais ?
C'est très simple il suffit de se diriger en direction de Château d'eau, ou Strasbourg Saint-Denis. Pour s'y rendre il n'y a rien de plus simple, prendre le métro se révèle très efficace contenu de la circulation dense de Paris et les difficultés pour trouver une place de parking.
  
thumb_montage3.jpgMetro 4 direction porte de Clignancourt : Soit prendre l'arrêt château d'eau, soit prendre l'arrêt Strasbourg Saint-Denis
Il y a un large choix de salons de coiffures et ce n'est pas évident de se repérer. Vous pouvez vous laisser guider par les rabatteurs mais il ne faut pas en compte les prix qu'ils disent  ou bien vous pouvez choisir un salon au hasard. 

Et combien ça coûte de se faire coiffer ?
  • Défrisage : 80 euros
  • Mèches : 80 euros
  • Tissages : 40 euros
  • Nattes collés : 35 euros
  • Tissages brésiliens : 50 euros
  • Coupes hommes : 8 euros
  • Coupe hommes et barbe : 12 euros

imagesCAD2MYH5.jpgTechniques pour éviter les rabatteurs
Les rabatteurs sont très collant pour l'avoir vécu je me souviens encore des cris infernales produits par les rabatteurs. Je pense que ces conseils vont vous aider :

  • Se déplacer avec un caddie : en sortant du métro aucun rabatteur vous calculera car vous avez un caddie ils penseront logiquement que vous allez faire des courses, et donc que vous n'allez pas vous faire coiffer.
  • Parler anglais : cela est très efficace car la plupart des rabatteurs ne comprennent pas l'anglais mais un jour je suis tombé sur un rabatteur qui parlait anglais et il s'est mis à rigoler et ne m'a pas lâcher d'une semelle je vous laisse imaginez la suite...
  • Prendre le bus : les rabatteurs se trouve essentiellement au abord du métro, ils ne sont pas au arrêt de bus ainsi vous pourrez vous rendre  dans un salon de coiffure sereinement. A Châtelet les halles il faut prendre le bus 38 en s'arrêtant à Château d'eau ou Strasbourg Saint-Denis.
Je pense qu'il y a beaucoup de personnes qui se demande pourquoi les africains changent souvent de coiffure je vais essayer de répondre à cette question complexe dans une dernière partie.

Stage de Tresses africaines(cori-art) par Jacky... par JMTV
La fin du suspense concernant la mode capillaire africaine
Les africains en général aime se faire coiffer, ils essaient de suivre la mode. Les coiffures occupent une place très importante dans le budget de certaines femmes africaine. Les africains ont des cheveux crépus bon d'accord je ne vous apprends rien là !  Pour éviter la chute de cheveux il faut effectuer des soins régulièrement donc en clair les africains ne se coiffent pas essentiellement pour le plaisir mais aussi par nécessité.

La femme africaine est en général très coquette, donc elle n'hésite pas changer de coiffure tout les deux mois dans le but d'avoir une coiffure fraîche. Elle aime être original donc elle n'arrête pas de changer de modèle, ainsi les coiffures peuvent éventuellement varier : long, courtes, mi-long, couleur plus ou moins clair, et ondulé.

Sofisticate-Hairstyle-Banane retro par AnanzieTV
Je pense qu'aujourd'hui que si un homme ou une femme africaine se  présente à un entretient d'embauche avec une coupe afro sa candidature ne serait point retenu car cette coupe ne fait pas partie du « moule ».

Le défrisage  permet de lisser les cheveux, en quelque sorte il assouplit la chevelure. Mais il l'a fragilise également, c'est pourquoi il faut en prendre soin avec des produits adéquats ou bien la solution la plus efficace et moins coûteuse c'est de se faire coiffer par une coiffeuse.

Conclusion :
Le marché de la coiffure africaine est très lucratif les africains se font coiffés régulièrement. Les salons de coiffures gagnent en notoriété grâce aux bouches à oreilles. Dans les années à venir les africains vont-ils dépenser d'avantage pour leurs coiffures ?


David Kivitidi




Archives
Dans les autres villes