Ecole de commerce

Diplôme Grande École visé Bac+5, Grade de Master

Actualités et presse

Parcours de diplômé : Thomas Welsch

Thomas Welsch (ISG promo 2011) répond à nos questions sur son parcours, depuis l'obtention de son Master Grande Ecole ISG.

twelsch.jpg

Quel a été ton parcours professionnel après l'ISG ?

Suite à mon stage de fin d'études chez L'Oréal lors de ma dernière année à l'ISG, j'ai facilement trouvé un premier emploi au sein du groupe Lagardère et j'ai même eu le luxe de refuser plusieurs propositions. Après 4 ans et deux postes différents, j'ai eu envie d'évoluer et je me suis lancé à la recherche d'un nouveau défi. J'ai intégré le Groupe L'Oréal, il y a désormais un an, en tant que Product Manager sur la zone Europe / Middle-East / Africa et cela me convient très bien !

Quels objectifs te fixes-tu à moyen et à long terme ?

A moyen terme, mon objectif est d'évoluer au sein du Groupe L'Oréal, qui offre de nombreuses opportunités. On verra ce que l'avenir me réserve ! A long terme, ce n'est pas encore défini, heureusement d'ailleurs ! Je laisse la place aux opportunités, éventuellement pour un changement de fonction, voire pourquoi pas la création d'une entreprise.

Que retiens-tu de ta formation à l'ISG ?

Ce que je retiens c'est qu'il ne faut surtout pas se limiter au contenu de la formation académique. Je recommande aux étudiants d'effectuer un maximum de stages, de profiter de chaque année d'étude pour contacter le maximum d'anciens élèves et se créer leur propre réseau afin de découvrir le plus rapidement possible la vie professionnelle. Si vous mettez bien en application ces conseils, que vous développez un profil cohérent et faîtes un bon stage de fin d'études, tout est possible. Alors donnez-vous les moyens de vos ambitions !

Et plus généralement que retiens-tu de tes années d'étudiant à l'ISG ?

J'ai adoré mon Erasmus en Allemagne car nous étions immergé sur un campus avec des étudiants du monde entier ! Quand j'étais étudiant à l'ISG, il n'y avait pas autant de choix de partenariats à l'étranger, si c'était à refaire, je choisirais une destination plus lointaine et exotique ! L'ISG offre désormais de très nombreux échanges dans tous les pays du monde, profitez-en car une fois que l'on travaille, on a moins de facilité pour voyager.

une thomas.jpg

Quels conseils donnerais-tu aux étudiants de l'ISG ?

Anticipez au maximum, préoccupez-vous de votre premier job dès le début de vos études. Il faut vous créer un projet et un parcours cohérents pour être facilement employable ! Multipliez les stages, rencontrez des professionnels, des anciens de l'ISG, utilisez les réseaux sociaux et choisissez habilement votre stage de fin d'études. Ne vous bridez pas, si vous avez un objectif, faîtes-en sorte d'y arriver. Si vous appliquez cette démarche, ça fonctionnera et vous n'aurez pas de problème pour votre future embauche.
Enfin, bien sûr, lisez mon livre Recherche d'emploi : oubliez les méthodes de papa ! (Larousse) qui répondra de manière exhaustive à toutes vos questions ! Good luck !

Evolution pédagogique au sein du Master Grande École

Dès la rentrée prochaine, la 3e année du Master Grande École de l'ISG se réorganise pour proposer aux étudiants un plus large choix de spécialisations.

Enseignement

  • Semestre de spécialisation

De septembre à décembre, les étudiants suivent un semestre de spécialisation, organisé en 2 phases : des cours au sein d'un des 5 pôles de spécialisation, puis d'un des 14 parcours d'expertise fonctionnelle ou sectorielle proposés, en phase avec les attentes des entreprises et les nouveaux métiers.

Tableau 2.JPG

  • Séminaires transversaux

L'objectif de ces séminaires est d'acquérir une vision globale des enjeux et des problèmes éthiques des entreprises et de préparer les étudiants aux problématiques managériales au travers d'une formation aux méthodologies de recherche en management. Thématiques : éthique et responsabilité des affaires, développement durable, gouvernance d'entreprise...

Pédagogie appliquée

  • Business Game

Les étudiants du Master Grande École participent à une simulation d'entreprise. Durant 48h et en immersion totale, ils sont confrontés à un cas concret. Organisés en équipe, ils sont amenés à prendre des décisions dans tous les domaines : marketing, financier, commercial, ressources humaines... En accord avec les valeurs de l'ISG, ce jeu d'entreprise est mené en anglais et intègre des enjeux internationaux.

  • Thèse professionnelle

Pendant la période de mission en entreprise, les étudiants rédigent une thèse professionnelle. Il s'agit d'un véritable projet d'action qui traite d'une problématique d'entreprise et débouche sur l'élaboration de recommandations concrètes. Le sujet peut être lié à une mission particulière en entreprise ou être d'intérêt plus général. La thèse professionnelle doit être validée par un tuteur assurant le suivi méthodologique pendant toute la période de rédaction. Elle fait l'objet d'un rapport écrit et d'une soutenance devant un jury.

Intégration professionnelle

  • Stage de pré-emploi

Dès le mois de janvier, les étudiants peuvent débuter les 6 mois de stage en entreprise, à effectuer en France ou à l'étranger, durant lesquels ils mettent en pratique les enseignements reçus.

  • Coaching Employabilité

Le Career Center on line de l'ISG est accessible aux étudiants et leur offre de nombreuses fonctionnalités :
- Affiner son projet professionnel grâce aux 1000 vidéos métiers consultables
- Connaître les entreprises-cibles grâce aux Fiches Entreprises
- Être informé des événements orientés Carrières, organisés à l'ISG ou par les entreprises partenaires
- Se préparer aux entretiens grâce aux fiches conseils
- Consulter 10 000 offres de stage et d'emploi

ISG Planète Ouverte : Guadalajara (Mexique)

Étudiante en 2e année de Master Grande École, Maryne (ISG promo 2017) nous emmène découvrir le Mexique, où elle s'apprête à passer un semestre en échange académique.

En plus de proposer un Master Grande Ecole 100% en anglais, l'International Track, l'ISG poursuit une stratégie ambitieuse en termes d'accords internationaux. Pour leur échange académique d'un ou deux semestres, les étudiants ont aujourd'hui le choix parmi 131 universités partenaires, implantées dans 51 pays.

Les étudiants mènent souvent des projets export, pour le compte d'entreprises françaises, en parallèle de leurs cours : études de marché, négociation de partenariats, organisations d'événements... C'est une opportunité d'acquérir de l'expérience professionnelle, de mettre en pratique leurs cours de management interculturel mais aussi de se créer un premier réseau à l'international, pour leur future recherche de stages et d'emploi.

L'ISG signe un nouvel accord international avec University of Zagreb - Croatie

University of Zagreb devient la 131e université partenaire de l'ISG qui est maintenant implantée dans pas moins de 51 pays, sur les cinq continents.

Fondée en 1669, l'Université de Zagreb est l'université la plus ancienne et la plus importante en Europe du Sud-Est.

Elle excelle dans tous les domaines scientifiques (biomédecine, biotechnologie, ingénierie...) et offre un large éventail de cours à tous les niveaux d'étude, du 1er au 3e cycle.

Avec 29 facultés, 3 académies d'art et le centre universitaire d'études croates, l'université de Zagreb est l'établissement d'enseignement phare du pays, plus de 72 000 étudiants y développent leurs connaissances et acquièrent des compétences, grâce à ses 8 000 enseignants.

zagreb-pic1.jpg


Ouverture à l'International : Découvrir - Comprendre - S'adapter

international site web isg.jpgVous souhaitez étudier à l'étranger ?

En tant qu'étudiant du Master Grande Ecole de l'ISG, vous effectuerez un semestre ou un an d'échange académique dans une de nos 131 universités partenaires, implantées dans 51 pays différents. Le Parcours Multinational vous permet d'étudier un semestre dans 2 zones géographiques différentes.

Vous voulez acquérir une expérience professionnelle internationale ?

La mission export, menée en équipe à l'étranger pour le compte d'une entreprise française, vous permettra de jouer un vrai rôle de conseil et d'apprendre à travailler dans d'autres cultures. Vous pouvez également effectuer tous vos stages et votre année de césure à l'International. 33% de nos jeunes Diplômés débutent leurs carrières à l'étranger.

Vous recherchez un Master Grande Ecole 100% en anglais ?

L'International Track donnera une envergure internationale à votre cursus : 100% des cours en anglais en 1re et 2e année, un semestre de stage à l'étranger en 2e année, une 3ème année intégralement passée en échange académique au Royaume-Uni, Canada, USA, Australie ou Nouvelle Zélande, avec des opportunités de double-diplômes à la clé.

ISG. Make the world yours.

Nouvel accord international pour l'ISG : University of Auckland - Nouvelle-Zélande

L'université d'Auckland rejoint le cercle des universités partenaires de l'ISG, devenant ainsi la 130e destination possible dans 51 pays, pour les étudiants de l'ISG en échange académique.

L'Université d'Auckland est considérée comme la principale université de la Nouvelle-Zélande sur la base des classements et des accréditation suivantes :

  • l'université est classée 82e dans le monde selon le QS World University 2015
  • le département Comptabilité et finance est classé 26e
  • le département Economie est classé dans le top 51-100 (2015)
  • la Business School était classée dans le top 29 mondial des meilleures écoles de commerce (Eduniversal Mondial, 2013)

L'Université d'Auckland est la seule en Nouvelle-Zélande à être membre d'Universitas 21, un consortium mondial d'universités de recherche de haut niveau. Elle est aussi l'une des 18 universités membres de la Worldwide Universities Network (WUN).

La Business School appartient au 1% des écoles de commerce dans le monde, à avoir obtenu la Triple Couronne des accréditations (AACSB, EFMD, EQUIS).

Business School 2.JPG


Ouverture à l'International : Découvrir - Comprendre - S'adapter

international site web isg.jpgVous souhaitez étudier à l'étranger ?

En tant qu'étudiant du Master Grande Ecole de l'ISG, vous effectuerez un semestre ou un an d'échange académique dans une de nos 130 universités partenaires, implantées dans 51 pays différents. Le Parcours Multinational vous permet d'étudier un semestre dans 2 zones géographiques différentes.

Vous voulez acquérir une expérience professionnelle internationale ?

La mission export, menée en équipe à l'étranger pour le compte d'une entreprise française, vous permettra de jouer un vrai rôle de conseil et d'apprendre à travailler dans d'autres cultures. Vous pouvez également effectuer tous vos stages et votre année de césure à l'International. 33% de nos jeunes Diplômés débutent leurs carrières à l'étranger.

Vous recherchez un Master Grande Ecole 100% en anglais ?

L'International Track donnera une envergure internationale à votre cursus : 100% des cours en anglais en 1re et 2e année, un semestre de stage à l'étranger en 2e année, une 3ème année intégralement passée en échange académique au Royaume-Uni, Canada, USA, Australie ou Nouvelle Zélande, avec des opportunités de double-diplômes à la clé.

ISG. Make the world yours.

L'ISG coache ses futurs Admissibles

oraux blancs bce 2016.jpgL'ISG propose à ses candidats de participer à des oraux blancs BCE, sur son campus parisien du XVIème arrondissement.

Après le marathon des épreuves écrites, les préparationnaires doivent affronter la phase des Oraux, décisive pour leur intégration en école de commerce.

L'ISG leur propose de s'exercer en conditions réelles, pour être prêts le jour J. Ils sont invités à s'inscrire gratuitement aux sessions, organisées samedi 28 mai, matin et après-midi.

Les préparationnaires seront reçus par des professeurs, tous membres expérimentés de jury, pour une simulation de l'oral individuel et d'anglais IENA. A l'issue de chaque entretien, ils seront évalués et coachés pour améliorer leurs prestations.

Cet entraînement est une occasion de se tester auprès d'examinateurs inconnus, dans un environnement extérieur à sa classe préparatoire. A adopter de toute urgence pour mettre toutes les chances de son côté !

Informations pratiques

isg-372.jpg2 sessions gratuites samedi 28 mai 2016
- matin : 8h30 - 13h30
- après-midi : 14h - 18h30
Campus ISG Paris Ouest : 147 avenue Victor Hugo Paris XVI

Informations et inscriptions : 01 56 26 26 10 / concoursbce@isg.fr

En savoir plus sur le concours

Découvrez le Programme Grande Ecole

Consultez les conseils de nos étudiants pour les Oraux BCE

Vidéo Planète Métiers : Jean-Marie Dabbaghian, co-fondateur d'egome

Jean-Marie Dabbaghian (ISG promo 2011) est co-cofondateur d'egome, start-up développant une application iPhone, permettant de centraliser les goûts des clients d'hôtels de standing, pour mieux répondre à leurs attentes.

Il nous raconte son parcours à l'ISG, en cabinet d'audit et son choix de se lancer dans l'aventure entrepreneuriale.

L'objectif des vidéos Planète Métiers est d'aider les étudiants et futurs étudiants à s'orienter, en découvrant des fiches-métier filmées, axées non pas sur des présentations générales mais sur des exemples concrets d'anciens élèves de l'ISG.

ISG Planète Ouverte : zoom sur Tokyo

Sélim Badra, étudiant en 2e année du Master Grande Ecole, s'est envolé de l'autre côté de la planète pour un semestre d'échange académique. Il partage avec nous son quotidien au Japon.

Le départ vers l'inconnu

Tout commence au moment où je prends l'avion pour aller à Tokyo. Le vol dure douze heures et je n'ai pas pu dormir pendant toute la durée du vol car j'étais très impatient d'arriver. Heureusement que pendant le voyage, j'étais assis à côté de mon camarade Maevrik et d'un monsieur japonais du nom de Taro qui m'a donné quelques précieux conseils pour notre séjour. Une fois sorti de l'avion, j'ai dû passer par les formalités de police et de douane japonaises, j'ai été très étonné par la rapidité pour l'obtention de ma carte de résident qui prouve le sérieux du travail effectué en amont par les services de l'ambassade du Japon.

Je me souviens des premières images que j'ai eues de Tokyo, avec d'impressionnantes infrastructures et des rues bondées par la foule. Nous nous sommes ensuite rendus à l'agence immobilière « Sakura-House » afin de procéder à la remise des clefs de mon petit appartement, réservé et payé préalablement. L'accès à mon logement n'a pas été simple mais grâce à un plan et à l'aide apportée par les habitants, d'une gentillesse et d'une disponibilité remarquables, j'ai finalement atterri à bon port. Cette capitale est juste grandiose et on s'y sent pleinement en sécurité. Les Japonais sont des personnes très disciplinées et attachées au respect de leur environnement.

Sélim Barda_PC2017_Japon.jpg

Un campus au coeur de Tokyo

Notre campus est situé au centre de Tokyo avec deux stations de métro à proximité, Ichigaya et Iidabashi. Les bâtiments, les équipements et les salles de cours sont modernes, ce qui rend notre semestre plus agréable. Les membres de l'université et le corps professoral sont toujours à notre écoute lorsque nous avons des questions, avec le souci de se rendre disponible pour intégrer au mieux les étudiants étrangers. Je suis très heureux d'être ici et de rencontrer autant de personnes intéressantes. L'université Hosei proposait une pré-rentrée, dans un géant de verre qui surplombe le campus appelé "Boissonade Tower". Cette première rencontre, m'a permis de m'acclimater en douceur, de rencontrer tous mes camarades de promotion et de commencer à me lier d'amitié avec certains étudiants japonais. Concernant les cours qui nous sont proposés, les programmes sont captivants et vraiment instructifs. Les cours d'anglais et de japonais m'ont permis de m'améliorer que ce soit dans la matière étudiée ou dans la langue elle-même. Je pense sincèrement que cette expérience m'apportera beaucoup.

hosei university.jpg

Une culture à part entière

Plusieurs différences culturelles m'ont marqué lors de mon séjour, notamment la discipline et la politesse des Japonais. Ils font toujours le maximum pour aider un étranger et n'hésitent pas à demander à d'autres passants autour d'eux pour s'assurer de leurs réponses. Il ne faut pas oublier que Tokyo est la plus grande métropole du monde mais cela ne les empêche pas d'être aimables, disponibles et accueillants. Une autre chose marquante chez les Japonais, c'est leur manière de se saluer. Ils ne serrent pas la main comme en Europe, mais s'inclinent pour se dire bonjour ou se remercier. De même qu'une femme et un homme ne s'embrassent jamais en public et surtout pas dans la rue.

Il me semblait intéressant de partager ces quelques codes via ce témoignage afin que cela puisse servir pour les futurs étudiants. Je garde un excellent souvenir de cette expérience, surtout du dépaysement culturel nous donnant le sentiment de nous retrouver sur une autre planète. Ce semestre m'a permis, sans aucun doute, d'acquérir une plus grande ouverture d'esprit qui me permettra de développer des idées et des perspectives nouvelles à l'avenir.

Le siècle Russie, publié par Denys Pluvinage

Diplômé de l'ISG en 1973 et du New York Institute of Finance, Denys Pluvinage a travaillé trente ans à l'étranger dont quinze en Russie. Il enseigne la gestion en milieu interculturel à l'ISG depuis sept ans. Consultant, il est spécialiste des problèmes de gestion en milieu franco-russe.

Denys Pluvinage.jpg

Il s'agit de votre deuxième ouvrage sur la Russie ?

Mon premier livre s'intitulait « La culture russe des affaires » et remonte à 2012. Celui-ci se veut davantage comme un autre regard sur la Russie. Il est destiné aux Français qui s'intéressent à ce pays pour des raisons professionnelles ou personnelles. Il présente, dans une première partie, des témoignages de dirigeants français travaillant en Russie, comme le directeur général de Total, le président d'Alstom Russie, un investisseur institutionnel, un directeur français de Gazprom Bank ou deux jeunes entrepreneurs qui ont créé leur société à Moscou.

La seconde partie est une présentation de la Russie contemporaine et la troisième traite des problèmes culturels auxquelles les Français peuvent être confrontés. Le tout est replacé dans l'environnement géopolitique actuel.

Vous avez travaillé une quinzaine d'années en Russie. Qu'en avez-vous retenu ?

Lorsque je suis arrivé à Moscou en mars 1992, c'était la première fois que je passais derrière ce qui n'était déjà plus le « rideau de fer ». J'ai donc vécu de très près la transformation d'un pays qui est passé extrêmement rapidement et sans transition de l'économie socialiste à l'économie de marché. J'ai vu le travail des conseillers étrangers, le chaos à la fois politique, économique et social dans lequel la population a été jetée, le partage honteux des richesses entre un petit nombre d'initiés, un président impuissant mais soutenu par l'étranger.

Puis, à partir de 2000, la reprise en main de l'économie, de la politique par le deuxième président de la Fédération de Russie et le retour de la fierté dans la population. Une telle expérience, unique au monde et dans l'histoire, permet de prendre du recul sur l'ensemble des problèmes qui nous occupent. Elle permet aussi de se rendre compte « en grandeur nature » de l'importance des cultures nationales aussi bien dans la vie de tous les jours que dans la gestion des entreprises et de leur personnel.

ouvrage Denys Pluvinage_le siècle Russie.jpg

Comment expliquer le titre de votre ouvrage « Le Siècle Russie » ?

J'ai choisi ce titre parce qu'il représente bien, à mon avis, le rôle joué depuis le début du 21e siècle par la Russie. Quoi qu'il advienne maintenant, la Russie aura marqué le siècle en s'opposant à la mondialisation libérale et en revendiquant le droit de vivre, dans ses frontières, une autre expérience. A-t-elle raison ? L'avenir nous le dira, mais elle aura au moins tenté quelque chose de différent d'un système qui montre largement ses limites.


Quels enjeux met-il en lumière ?

Ce livre part d'un constat largement partagé : l'Europe ne peut se développer sans l'aide de la Russie. De son côté, la Russie a besoin des principaux pays européens pour l'équilibre de son économie. Les sanctions imposées par les États-Unis depuis deux ans ont quelque peu changé la donne mais, sur le fond, cette interdépendance subsistera toujours. Le but de ce livre est donc d'aider le lecteur français à comprendre la Russie et les Russes, et de présenter un regard différent de celui proposé par les médias.

C'est le regard de quelqu'un qui a vécu en Russie plus de quinze ans et qui travaille avec des sociétés russes depuis plus de vingt-deux ans. Le message n'est pas politique. Il s'agit de favoriser la compréhension mutuelle. D'ailleurs, dans le même ordre d'idées, je prépare maintenant un livre « symétrique » de celui-ci, construit sur le même modèle, qui visera à aider les Russes à mieux comprendre la France et les Français.

Vous êtes consultant en entreprise : l'expérience est-elle différente selon la nationalité de l'entreprise ?

L'expérience est effectivement très différente selon qu'il s'agit d'une entreprise russe ou d'une entreprise française. Mais je pourrais dire la même chose à propos de sociétés d'autres pays. La culture
nationale a une très grande influence sur le comportement des personnes et sur les comportements organisationnels. Ceci est d'ailleurs le sujet de mon cours à l'ISG.

Louis Guastavino nommé Executive consultant chez Aperlead

1457098794guastavino.jpgLouis Guastavino (ISG promo 2001) devient Executive Consultant chez Aperlead.

Aperlead est un cabinet de recrutement qui intervient par approche directe sur des missions middle & top management dans les secteurs de l'industrie, du luxe, de la distribution, du conseil, de la banque et de l'assurance.

Louis Guastavino débute sa carrière chez Page Personnel (Page Group) en 2001, où il occupe la fonction de consultant en recrutement spécialisé dans les activités de marché. En 2004, il est nommé manager de la division banque & assurance chez Ad Hominem.

En 2007, il est rappelé par Page Personnel pour prendre en charge le pôle Financial Services, il est alors Directeur Senior. De 2014 à 2015, il exerce au sein du cabinet Spring (Groupe Adecco) en tant que Directeur du pôle support.

En novembre 2015, il lance la practice banque & assurance chez Aperlead, où il intervient dans le recrutement de cadres supérieurs

Slide ISG_Réseau.jpgDisposer d'un réseau professionnel efficace est un avantage déterminant. Choisir l'ISG, c'est décider d'intégrer un réseau influent et solidaire de 20 000 anciens élèves, dont 1/4 exerçant à l'étranger. Avec l'ISG, misez sur le Réseau !

  • Vous souhaitez bénéficier du réseau de l'ISG ? Durant toute la durée de vos études, vous êtes considérés comme membres de l'ISG Alumni : accès à l'annuaire en ligne des anciens élèves, aux événements de networking, aux 10 000 offres de stage et d'emploi exclusives...
  • Vous voulez créer votre propre réseau dès maintenant ? De nombreux événements sont organisés toute l'année à l'ISG pour vous permettre de rencontrer des professionnels dans le cadre du Programme ISG Planète Ouverte
  • Vous désirez juger par vous-même de l'intégration professionnelle des jeunes diplômés de l'ISG ? 84% des diplômés sont en poste 2 mois après leur sortie, le salaire moyen hors primes se monte à 37 020 €. Consulter les résultats de la dernière étude d'insertion professionnelle.

Abonnez-vous
Suivez l'actualité
de l'école

Recherche

Chercher dans ce blog :

Archives

ISG approprie-toi le monde

A propos de l'ISG :

L'Institut Supérieur de Gestion (ISG), membre de IONIS Education Group, créé il y a près de 50 ans est une Grande Ecole de Commerce, visée par l'Etat, membre de la Conférence des Grandes Ecoles et du Chapitre des Ecoles de Management. Le diplôme Grande école de l’ISG est visé Bac+5 et confère le Grade de Master. Sa pédagogie innovante et en phase avec les entreprises est au service de sa mission : former des managers responsables, créatifs, entreprenants et aptes à évoluer à l’International. L’ISG s’appuie sur un réseau de 125 universités partenaires dans 50 pays et sur son association d’anciens élèves, comptant 20 000 diplômés. L'ISG propose des formations pour tous les profils, de Bac à Bac+5, mais aussi des programmes de formation continue et de VAE pour les personnes ayant déjà une expérience professionnelle. L’ISG forme chaque année 2 250 étudiants au sein de ses programmes. Depuis sa création, l'ISG a acquis une reconnaissance internationale, il est membre de l'EFMD, de l'AACSB de CLADEA, de l' AmCham et partenaire de l'UNIDO. Son laboratoire de recherche, le GRiiSG, a pour thèmes de recherche principaux : entrepreneuriat et marché, management et innovation et management des risques.
ISG. Make the world yours.