école de commerce

Diplôme bac+5, Visé par l'État, Grade de Master

Paris-Sydney : 16 961 km

Antoine Defline est étudiant en dernière année du Master Grande Ecole de l'ISG, au sein de l'International Track, parcours 100% anglophone. Il effectue 2 semestres en échange académique au sein de l'Australian Catholic University à Sydney. Il partage avec nous ses premières impressions dans cette ville à l'autre bout du monde où règnent diversité culturelle, sport et nature.

"Quand on vous dit « Australie », la première chose qui vous vient à l'esprit ce sont les surfeurs aux cheveux blonds et les kangourous. Et bien sachez que ce n'est pas un cliché ! Ici la nature et la culture du sport sont omniprésentes. Sydney regorge de plages magnifiques et les espaces verts ne forment qu'un avec la ville, il n'est pas rare de voir voler des perroquets au beau milieu des buildings. Les australiens sont des gens très détendus, chaleureux et aimables. Sydney se révèle très empreinte de culture occidentale bien que l'on soit à l'autre bout du monde, le dépaysement et le choc culturel ne sont pas si importants que l'on pourrait s'y attendre. La ville est des plus plaisantes à vivre, les transports en commun sont globalement bien organisés, le climat est très agréable et le mélange culturel (européens, sud-américains et une dominance d'asiatiques due à la proximité géographique) permet de se sentir intégré très rapidement. L'Australie est un pays jeune et attractif qui accueille énormément d'expatriés.

Antoine Defline1.jpg
Mon installation s'est révélée des plus faciles, ayant fait le choix de la résidence étudiante proposée aux étudiants de l'Australian Catholic University (ACU). Cette résidence a ouvert ses portes il y a tout juste 1 an et demi et est très agréable, elle propose notamment des salles communes avec billard, ping-pong, télévision, jeux vidéo, piano... Un des autres avantages est qu'elle n'est pas située directement sur le campus, ce dernier étant excentré au Nord de la ville, mais proche du centre ce qui me permet de contempler l'Opera House à chaque fois que je me rends en cours. J'avais 2 souhaits en rejoignant cette résidence : le premier était d'être dans une collocation et non dans un studio et le second était de vivre sans francophones (étant partis à 17.000 km de chez moi, mon objectif n'était pas de pratiquer la langue de Molière). Grâce à cette collocation j'ai pu échanger avec mes roommates australiens et étrangers et également tenter de m'imprégner de la culture du pays et de l'accent local, ce qui au début n'était pas chose aisée.
Pour ce qui est de l'adaptation, comme je vous le disais plus haut, Sydney ressemble à s'y méprendre à une capitale européenne au bord de la mer et arriver en plein hiver, la température ne descendant pas en dessous de 10 degrés, n'a pas le moins du monde entamé mon enthousiasme. Par ailleurs je n'étais pas le seul à arriver à cette période car toute une flopée d'étudiants internationaux (allemands, italiens, américains...) nouveaux comme moi, ont par la suite composé mon groupe d'amis avec qui découvrir la vie trépidante australienne.

Pour ce qui est des découvertes, Sydney dispose d'innombrables plages accessibles en transport en commun (bus, train et même ferry) et faire l'aller-retour dans la journée se révèle très facile. Il n'est pas rare d'aller se baigner ou bien d'aller surfer après sa journée de travail. La ville compte également bon nombre de musées et d'espaces verts où les australiens adorent se retrouver pour faire du sport (rugby, cricket) ou bien simplement pour discuter entre amis."

Antoine Defline-2.jpg

Marie Blay dans la peau d'une étudiante irlandaise

Dans le cadre de la 3ème année du Master Grande Ecole au sein de l'International Track, Marie Blay est à Dublin afin d'effectuer un MSc Accounting & Finance Management, grâce au partenariat avec le Griffith College, première université privée d'Irlande. Elle partage les débuts de cette expérience.

Je suis arrivée à Dublin une semaine avant le début de l'année universitaire, afin de pouvoir découvrir la ville et m'installer.
Dublin est une capitale européenne plus grande que Paris (115km² pour Dublin et 105km² pour Paris) mais la première impression que m'a faite la ville est tout autre. En effet, l'architecture de Dublin est basée sur le modèle britannique : des immeubles en centre-ville (4 à 5 étages maximum) et des maisons basses et identiques dès qu'on sort du cœur de la ville. C'est pourquoi les premiers jours, je n'ai pas eu l'impression d'être dans une grande ville et il est assez troublant de voir des rues entières avec toutes les maisons à l'identique.

Marie Blay1.jpgJ'ai eu la possibilité de trouver un logement à une centaine de mètres de l'université et suis donc située dans le centre-ville, à 15 minutes à pied du cœur de ville. Je vis dans une maison dublinoise qui a été aménagée pour accueillir jusqu'à 16 étudiants, en chambre simple ou double. Pour ce premier semestre, nous étions 3 Français (dont un autre ISG), 5 Espagnols, 5 Allemands, 2 Néerlandaises et un Saoudien, tous étudiants dans différentes universités de Dublin et dans des sections différentes (business, ingénieur, langues, etc.). Vivant encore chez mes parents, c'est une expérience extraordinaire d'apprendre à vivre en communauté avec des personnes de différentes cultures, langues et religions.
Afin de mieux comprendre les habitudes alimentaires de chaque pays, nous avons organisé des repas nationaux où chaque nationalité a cuisiné pour toute la colocation.

La vie des jeunes dublinois est semblable à la vie française : les universités organisent beaucoup d'évènements, la nourriture et les sorties ont les même tarifs, etc. Pareillement, la météo est quasiment la même : même les dublinois ont été surpris par le beau temps de cet automne où nous n'avons pas eu beaucoup de pluie, seulement le vent provenant de la mer.
M'adapter à la vie quotidienne n'a pas été très compliqué car les irlandais sont très accueillants et serviables, ce qui a facilité mon installation.

Bien que la vie dublinoise ne soit pas très différente de la vie française, j'ai eu quelques problèmes lors de mon installation dans la ville :
• Le transport en commun principal est le bus et les tarifs sont assez chers (minimum 2,5 euros) ce qui complique par exemple les sorties en centre-ville ou les courses
• L'agence par laquelle je suis passée pour le logement n'est pas très réceptive et plutôt lente à réagir aux problèmes de la maison. Il n'y avait pas de chauffage pendant mes trois premières semaines, puis des soucis d'internet, d'eau chaude et d'électricité.
• La nourriture : par ses origines colonisatrice, l'Irlande et le Royaume-Uni en général ont une forte population indienne et pakistanaise, ce qui se répercute sur le régime alimentaire, très épicé.

Abonnez-vous
Suivez l'actualité
de l'école

Recherche

Chercher dans ce blog :

Archives

Nuage de tags

ISG approprie-toi le monde

A propos de l'ISG :

L'Institut Supérieur de Gestion (ISG), membre IONIS Education Group, créé il y a plus 40 ans est une Grande Ecole de Commerce, visée par l'Etat, membre de la Conférence des Grandes Ecoles et du Chapitre des Ecoles de Management. Le diplôme Programme grande école de l’ISG est visé bac+5 et confère le Grade de Master. Sa pédagogie innovante et en phase avec les entreprises est au service de sa mission : former des managers responsables, créatifs, entreprenants et aptes à évoluer à l’International. L’ISG s’appuie sur un réseau de 88 universités partenaires dans 35 pays et sur son association d’anciens élèves, comptant 19300 diplômés. L'ISG propose des formations pour tous les profils, de Bac à Bac+5, mais aussi des programmes de formation continue et de VAE pour les personnes ayant déjà une expérience professionnelle. L’ISG forme chaque année 1 650 étudiants au sein de ses programmes. Depuis sa création il y a plus de 40 ans, l'ISG a acquis une reconnaissance internationale grâce à l’accréditation ACBSP , il est aussi membre de l'EFMD et CLADEA. L'école est également membre de l'American Chamber of Paris, et partenaire de l'UNIDO. Son laboratoire de recherche, le GRiiSG, a pour thèmes de recherche principaux : entrepreneuriat et marché, management et innovation et management des risques.
ISG. Make the world yours.