école de commerce

Diplôme bac+5, Visé par l'État, Grade de Master

Cologne : Marion présente son université d'accueil

Marion Pelché, étudiante en dernière année du Master Grande Ecole de l'ISG nous parle de son expérience en échange académique à la Cologne Business School.

koln.jpgMon installation
Je me suis installée à Cologne une semaine avant la rentrée universitaire. La locataire de l'appartement, également étudiante à la Cologne Business School, partait en échange universitaire à Boston et devait me remettre les clés à cette date. C'est donc ce jour-là et pour la première fois que j'ai stationné mon vélo devant l'entrée de l'immeuble... Premier geste d'intégration !!! Je vis seule dans un appartement en centre-ville, à une minute à pied du quartier de Zulpicher. Quartier très commerçant, très animé, où vivent majoritairement des étudiants et où foisonnent bars, restaurants, fast-food et cinémas. Une autre étudiante de l'ISG ayant également choisi d'effectuer son échange académique à Cologne à la CBS, j'étais rassurée de déjà connaître au moins une personne sur place. Dès son arrivée, nous nous sommes promenées dans le quartier de la cathédrale, partagées entre la joie des quelques mois que nous allions vivre ici et l'appréhension d'un environnement inconnu.

Semaine d'intégration
La rentrée a eu lieu fin août et a débuté par une cérémonie à la Chambre de Commerce et d'Industrie de Cologne, où nous avons assisté à la présentation de l'école et aux discours des principaux intervenants. Nous avons passé le reste de la journée à l'école, afin de faire connaissance avec les étudiants allemands et étrangers. Deux jours après, nous étions tous réunis au stade de Cologne pour la journée d'intégration qui nous a permis de nous connaître. Nous avons également eu l'occasion de visiter la cathédrale et ses environs avec un guide et de découvrir l'histoire de sa construction.

Le campus

La Cologne Business School est située dans un quartier calme, à proximité d'un grand parc et bien desservie par les transports en commun. Les étudiants ont l'occasion de se croiser tous les jours sur le campus. La cafétéria et la cour intérieure de l'école sont des endroits réservés aux étudiants et propices à de nouvelles rencontres. Des événements sont régulièrement organisés afin de faciliter les échanges entre les étudiants allemands et internationaux. La 1ère soirée a permis à chaque étudiant international de rencontrer son « study buddy » (référent parmi les étudiants des promotions antérieures). Un dîner a également été proposé, au cours duquel chaque étudiant a apporté une spécialité culinaire de son pays, afin de la faire découvrir aux autres. Plus récemment, j'ai participé à un voyage organisé à Berlin avec une vingtaine d'étudiants internationaux. Outre les étudiants allemands, des étudiants de diverses nationalités fréquentent le campus :
- étudiants asiatiques, venant du Japon, de Chine ou encore de Corée
- étudiants d'Amérique latine, venant essentiellement du Mexique et du Chili
- étudiants européens, venant de Finlande, d'Autriche, des Pays-Bas, du Luxembourg, de Suisse, d'Espagne et bien évidemment de France.
Cette diversité permet de découvrir et de côtoyer de nouvelles cultures et de développer une plus grande d'ouverture d'esprit.

Marion Pelche1.png

Le système d'enseignement supérieur
Dans le système éducatif allemand, il n'y a pas de dualité entre les universités et les grandes écoles. Les études supérieures, « tertiäre Ausbildung », peuvent se dérouler dans deux types d'écoles :
- « Universitäten », est le terme utilisé pour désigner les universités classiques
- « Fachhochschulen », est le terme utilisé pour désigner les universités de sciences appliquées, qui sont très axées sur la pratique
En 2011, l'Allemagne comptait 421 établissements d'enseignement supérieur, qui proposaient 15 278 cursus.

Bilan
Ce semestre à l'étranger m'a permis de grandir et de m'ouvrir au monde. En effet, lorsque l'on est loin de chez soi, il faut savoir aller vers les autres et apprendre à vivre avec eux. Personnellement, je pense que cette expérience m'a changé et m'a donné envie de profiter davantage de la vie et des opportunités offertes. Les gens que j'ai côtoyés pendant ces quatre mois ont été le moteur de ces changements. Leurs conseils m'ont aidée à être plus tournée vers les autres et à relativiser. Aujourd'hui, je me sens plus mûre et plus indépendante. Je sais que Cologne restera un souvenir important pour moi, grâce aux moments exceptionnels que j'y ai vécu.

Direction l'Inde pour une aventure humaine et professionnelle

Etudiante en 3ème année du Master Grande Ecole de l'ISG, Audrey Woitiez a choisi d'effectuer un stage en Inde dans une ONG afin de vivre une expérience internationale et professionnalisante. De retour en France, elle revient sur cette expérience et ses bénéfices.

Mes premières impressions
Au départ en prenant l'avion pour me rendre à New Delhi, je n'avais aucune appréhension car je venais de passer six mois en Chine. Je réalisais bien entendu que l'Inde était un tout autre pays, mais je partais confiante et pleine d'envie d'apprendre de nouvelles choses. J'avais lu des témoignages de touristes ou d'expatriés en Inde, pour la plupart positifs. Tout s'est finalement très bien déroulé et je réalise à quel point cette expérience a été intense et ma chance d'avoir pu la vivre. En entreprise, j'ai pu être un peu stressée au début, au vu des objectifs à atteindre et du nombre d'informations à assimiler rapidement. Mais j'ai très vite pris mes marques et je me suis sentie en confiance. Dans la vie quotidienne, je me suis tout de suite sentie à l'aise avec la population. Naddi est un petit village de montagne. Les commerçants et les indiens étaient amicaux et le lien tissé avec la communauté n'a cessé de s'étoffer.


inde 1.jpg

Mon expérience en Inde
Ce stage en Inde m'a beaucoup apporté tant du point de vue professionnel que personnel. J'ai découvert une nouvelle culture, un nouveau pays et des personnes formidables vivant dans des conditions de vies parfois difficiles. Ces six mois ont été l'occasion de m'immerger dans cette culture, d'en apprendre plus et de m'adapter au quotidien. J'ai occupé la fonction de Chargée de recrutement. Les principales missions que j'ai menées ont été d'analyser les besoins en recrutement tout au long de l'année, de les anticiper en rédigeant des annonces correspondant aux différents postes, de les publier sur les réseaux sociaux et sites internet. Ensuite, j'ai sélectionné des candidats via des entretiens téléphoniques et par Skype, puis rédigé des comptes-rendus au Président de l'association. En même temps, j'assurais toutes les tâches administratives : suivi par mail, rédaction des conventions de stage, démarches liées au visa... Par la suite, j'ai également été nommée Coordinatrice des Ressources Humaines. Les nouvelles missions qui m'ont été attribuées étaient de créer un système RH pour améliorer le processus de recrutement. J'ai donc pu engager les membres de l'association en créant une équipe RH, en leur déléguant certaines tâches comme faire passer des entretiens selon leur pays d'origine, en leur expliquant le tout dans un guide et en les formant auparavant sur les différentes tâches et missions que leur nouveau poste requérait. Ce poste m'a beaucoup apporté au niveau du management, j'ai appris à déléguer, organiser mais aussi motiver une équipe. J'ai également été confrontée à la gestion de stress. L'objectif de cette ONG était de doubler ses effectifs en quelques mois. J'ai réalisé que les nouveaux challenges m'aidaient à progresser et que cela me boostait et rendait le travail encore plus motivant. Je sais maintenant que ce métier de Chargée de Recrutement me correspond tout à fait et que je veux continuer dans cette voie.

inde2.jpg

L'heure du bilan
Ce que l'on peut retenir de cette expérience est un enrichissement à tout point de vue, aussi bien professionnel que personnel. Mon projet est de trouver un poste de Consultante en Recrutement en France dans un premier temps, puis de travailler dans un pays étranger, où je pourrais continuer à exercer les langues étrangères et à découvrir de nouvelles cultures. J'aimerais vraiment continuer à apprendre de différentes cultures. L'ISG nous permet de voyager durant un semestre, liant études et découverte, ce qui est primordial sur le marché du travail. Au niveau personnel, j'ai beaucoup appris sur moi. De retour en France, je vais changer certaines de mes habitudes et revoir mon mode de vie, en optant pour plus de simplicité. Le fait de s'adapter à un pays et à des coutumes différentes a été très intéressant. Porter la tenue locale ou l'absence du maquillage, par exemple, ont constitué une expérience, riche d'enseignement sur moi et l'image que je souhaitais transmettre aux autres. Je pense avoir acquis une plus grande ouverture d'esprit, une meilleure adaptabilité et avoir développé mon sens de la compassion en Inde. Cette année passée à l'International a renforcé mon désir de voyager et vivre dans un pays étranger.

Abonnez-vous
Suivez l'actualité
de l'école

Recherche

Chercher dans ce blog :

Archives

Nuage de tags

ISG approprie-toi le monde

A propos de l'ISG :

L'Institut Supérieur de Gestion (ISG), membre IONIS Education Group, créé il y a plus 40 ans est une Grande Ecole de Commerce, visée par l'Etat, membre de la Conférence des Grandes Ecoles et du Chapitre des Ecoles de Management. Le diplôme Programme grande école de l’ISG est visé bac+5 et confère le Grade de Master. Sa pédagogie innovante et en phase avec les entreprises est au service de sa mission : former des managers responsables, créatifs, entreprenants et aptes à évoluer à l’International. L’ISG s’appuie sur un réseau de 88 universités partenaires dans 35 pays et sur son association d’anciens élèves, comptant 19300 diplômés. L'ISG propose des formations pour tous les profils, de Bac à Bac+5, mais aussi des programmes de formation continue et de VAE pour les personnes ayant déjà une expérience professionnelle. L’ISG forme chaque année 1 650 étudiants au sein de ses programmes. Depuis sa création il y a plus de 40 ans, l'ISG a acquis une reconnaissance internationale grâce à l’accréditation ACBSP , il est aussi membre de l'EFMD et CLADEA. L'école est également membre de l'American Chamber of Paris, et partenaire de l'UNIDO. Son laboratoire de recherche, le GRiiSG, a pour thèmes de recherche principaux : entrepreneuriat et marché, management et innovation et management des risques.
ISG. Make the world yours.