école de commerce

Diplôme bac+5, Visé par l'État, Grade de Master

Mélodie nous raconte ses premiers jours à Cologne en Allemagne

Mélodie OUZANI, étudiante de 3ème année du parcours associatif, est partie à Cologne dans le cadre d'un échange universitaire. Mélodie nous livre ses premières impressions. 

"Cologne est une ville située dans l'un des 16 länders que comporte l'Allemagne : Rhénanie-Du-Nord-Westphalie (RNW). Il s'agit de la plus grande ville de la RNW avec plus d'un million d'habitants. La ville est très proche de Paris soit 3 heures et 15 minutes par train Thalys. En cas de « Heimweh », c'est à dire « mal du pays », on peut facilement rentrer en France.

Le choix de la destination n'a pas été évident : pays anglophone ou pays germanique ? Après mûre réflexion et suite à ma volonté d'améliorer mon allemand, j'ai choisi l'Allemagne. Avant mon départ, je me suis inscrite dans une école de langue en Allemagne : Carl Duisberg Centrum ( CDC ), il s'agit d'une école existant depuis 50 ans et se trouvant dans plusieurs villes allemande notamment à Cologne. Mon inscription s'est faite en dernière minute (vers le 01 Juillet 2012 pour un cours commençant le 06 Août 2012). Après 2 semaines d'attente et sans conviction quant à une réponse positive, j'ai eu une place. J'ai rapidement opté pour une colocation avec une étudiante allemande, acheté mon billet de train et préparé ma valise. Le 03 août je me suis ainsi retrouvée à Cologne. Premiers pas en dehors de la gare, je vois une église géante et particulièrement impressionnante : c'est le Dom de Cologne. J'ai eu un réel coup de cœur pour cette ville, j'avais l'impression d'être « chez moi » ou comme on dirait en allemand dans ma « Heimat ».

Le mois passé au CDC s'est très bien déroulé, je regrette même de ne pas y avoir passé trois mois. De plus, j'avais cette soif d'améliorer mon allemand et d'apprendre toujours plus. J'ai eu la chance d'avoir été la seule étudiante française, cela m'a poussé à m'exprimer en allemand et parfois en anglais. Je me suis également aperçue qu'il était merveilleux de rencontrer des étudiants du monde entier, d'apprendre sur d'autres cultures, sur d'autres pays et ce au delà des stéréotypes que l'on peut avoir. En restant un mois à Cologne, j'ai eu l'occasion de trouver mon logement : chose difficile car je ne restais que cinq mois (j'ai envoyé quelques 150 mails et obtenu à peine 5 réponses).

Le 31 août, je suis rentrée à Paris avant de retourner le 15 septembre à Cologne pour la pré-rentrée à la Fachhochschule de Cologne. Ce temps passé à Cologne m'a permis de découvrir quelques points sur la culture allemande et les allemands en général :

     " Seules les bouteilles en plastique et en verre tu recycleras "
Lorsque vous achetez une bouteille d'eau affichée à 1,10 €, vous la paierez 1,35 € soit 25 centimes d'euros consacrés à l'achat de la bouteille. Si vous jetez cette bouteille, quelqu'un se fera le plaisir de la ramasser (généralement un sans-abri) afin de la mettre dans un appareil qui permet de récupérer les 0,25 €. D'un autre côté, il n'y a pas de tri des poubelles ... tout est mélangé : quel est l'intérêt de recycler uniquement les bouteilles ? Pourquoi rien n'est fait pour les cartons et autres matériaux afin d'atteindre la perfection... Je répondrai à cette question dans quelques mois.

     " Direct tu seras "
Il n'y a pas vraiment d'hypocrisie et de diplomatie chez les allemands, ils sont relativement directs dans leurs propos.

     "Les Français tu aimeras "
Pour avoir vécu quatre ans à Paris, il m'a fallu une année pour connaître deux voire trois voisins. En Allemagne, en l'espace d'une semaine, j'ai rencontré la moitié des habitants de l'immeuble. Ils m'ont proposé leur aide de façon spontanée, certains m'ont même invité chez eux.

     " Un vélo tu achèteras "
Lors de mon arrivée à Cologne, j'ai eu envie de m'adapter rapidement et de me sentir allemande. J'ai donc acheté un vélo et je n'ai presque pas utilisé les transports en commun. Les routes sont particulièrement bien aménagées pour séparer l'espace réservé aux vélos de celui pour les voitures ou encore des trottoirs.

     " Au feu rouge tu ne traverseras pas "
Un allemand ne traversera pas au rouge et ce même s'il n'y a aucune voiture en vue : il attendra sagement le feu vert. L'explication est simple : traverser au feu rouge vous fait courir le risque d'une amende de 60 € !

    " Contrôleur : invisible tu seras "
Deux dames habillées en civil avec des sacs quelconques entrent et se mettent à contrôler ... Nous avons tous été pris par surprise, nous qui nous sommes habitués aux tenues violettes ou vertes des contrôleurs français.

     " L'alcool dans la rue tu boiras "
Pour s'imprégner de la culture allemande, il faut avoir sa bouteille de bière à la main en pleine rue.

     " Confiance tu feras "
Les allemands sont d'une confiance aveugle, cela donne l'impression qu'ils ne trichent pas et qu'ils sont parfaitement honnêtes : en se rendant dans une boulangerie en self service, personne ne contrôle ce que vous avez mis dans les sachets que vous venez de remplir : le client se charge de dire ce qu'il a pris.

     " Les autres tranquilles tu laisseras "
Si votre tenue vestimentaire sort totalement de l'ordinaire, personne ne vous le fera remarquer, personne ne vous regardera ni se moquera de vous."

Commentaires

Très bien rédige Bravo,vous nous apprenez des choses fort intéressantes sur Cologne et ses habitants.Merci pour ce partage
Et bonne continuation. Annie

Poster un commentaire

(Si vous n'avez pas encore écrit de commentaire ici, vous devez être approuvé par le propriétaire du site avant que votre commentaire n'apparaisse. En attendant, il n'apparaîtra pas sur le site. Merci d'attendre).

Abonnez-vous
Suivez l'actualité
de l'école

Recherche

Chercher dans ce blog :

Archives

Nuage de tags

ISG approprie-toi le monde

A propos de l'ISG :

L'Institut Supérieur de Gestion (ISG), membre IONIS Education Group, créé il y a plus 40 ans est une Grande Ecole de Commerce, visée par l'Etat, membre de la Conférence des Grandes Ecoles et du Chapitre des Ecoles de Management. Le diplôme Programme grande école de l’ISG est visé bac+5 et confère le Grade de Master. Sa pédagogie innovante et en phase avec les entreprises est au service de sa mission : former des managers responsables, créatifs, entreprenants et aptes à évoluer à l’International. L’ISG s’appuie sur un réseau de 88 universités partenaires dans 35 pays et sur son association d’anciens élèves, comptant 19300 diplômés. L'ISG propose des formations pour tous les profils, de Bac à Bac+5, mais aussi des programmes de formation continue et de VAE pour les personnes ayant déjà une expérience professionnelle. L’ISG forme chaque année 1 650 étudiants au sein de ses programmes. Depuis sa création il y a plus de 40 ans, l'ISG a acquis une reconnaissance internationale grâce à l’accréditation ACBSP , il est aussi membre de l'EFMD et CLADEA. L'école est également membre de l'American Chamber of Paris, et partenaire de l'UNIDO. Son laboratoire de recherche, le GRiiSG, a pour thèmes de recherche principaux : entrepreneuriat et marché, management et innovation et management des risques.
ISG. Make the world yours.