école de commerce

Diplôme bac+5, Visé par l'État, Grade de Master

S'installer à Londres : l'expérience de Tamara.

Tamara GROZDOFF en stage à Londres nous fait part de ses premiers pas dans la capitale anglaise.

J'ai été amenée à plusieurs reprises à aller à Manchester et à Londres. Je suis donc plutôt familiarisée à la ville, son rythme, ses quartiers, son fonctionnement et au mode de vie anglais en général. Mon adaptation fut donc plutôt celle du quotidien, en tant que résidente à Londres, et celle du rythme professionnel. Londres est une ville très agréable, très verte. Il y est facile d'y vivre et de s'y déplacer. Les magasins sont ouverts tard le soir, et le dimanche. Tout est pratique et facile pour le consommateur. De plus, les anglais sont accueillants et très serviables. Ils respectent les règles établies, pas de fraude dans le métro, ils ne doublent jamais dans les files d'attente... Les premières impressions sont donc positives et enthousiastes.Vivre à Londres m'a cependant fait prendre conscience de la réalité du quotidien pour l'ensemble de la population. Je me suis rendue compte, une fois passés outre la facilité de la vie et l'enthousiasme affiché des Anglais, que la vie n'y est pas toujours facile. Tout y est très cher et la différence entre les différents niveaux de vie y est visible.

Je suis arrivée à Londres une semaine avant le début de mon stage. Cette semaine m'a permis de faire toutes les démarches nécessaires avant mon installation : rendez-vous avec l'agence de location, achat d'une carte SIM anglaise, achat de la carte de transport, aménagement de mon lieu de vie etc.S'agissant du logement, il est difficile de trouver une location dans le centre à un prix raisonnable, c'est pourquoi je me suis rapidement tournée vers la colocation, système très développé à Londres. J'ai eu la chance d'avoir une amie de L'ISG qui était déjà installée à Londres depuis deux mois. Une chambre se libérait dans l'appartement qu'elle occupait au moment où je devais débuter mon stage. Nous partageons un petit appartement duplex pour quatre personnes. Nous sommes trois françaises et une américano‐iranienne. La vie en communauté exige une certaine adaptation, beaucoup de flexibilité et de tolérance. La colocation m'a permis d'acquérir plus d'autonomie et d'indépendance. Nous avons fixé les règles de fonctionnement (répartition des taches) dès le début. Nous parlons français et anglais à la maison. La pratique de la langue anglaise à la maison ne fut pas automatique pour moi dès le début. Nous sommes toutes en stage ou en CDD. Ce qui nous permet d'échanger nos expériences et de prodiguer certains conseils en cas de difficultés rencontrées sur notre lieu de travail. La colocation est une expérience humaine enrichissante qui nous permet de connaître d'autres modes de vie et de culture.
Je vis dans le quartier d'Hammersmith au sud ‐Ouest de Londres à 30 mn du centre (Station Oxford Circus, Picadilly). C'est un quartier dynamique en pleine restauration, populaire, très vivant et très jeune. La Tamise est très proche de notre appartement. Il est très agréable de se promener le long des quais bordés de « pubs « tout en regardant les courses d'aviron. Le contraste entre le coeur du quartier et le calme au bord de la Tamise y est très appréciable. L'appartement que j'occupe se trouve dans un quartier bien desservi par les transports, avec de nombreux commerces de proximité (supermarché, pharmacies) ce qui est vraiment appréciable après une journée de travail.

Londres est une ville très européenne, voire internationale. Je pense donc qu'il n'est pas nécessaire de parler d'adaptation mais de prise de rythme. Nous avons relativement le même mode de vie et les même commerces et boutiques que les anglais. Ayant déjà occupé des postes de stagiaire en France je ne percevais pas qu'une réelle adaptation serait nécessaire par rapport au rythme professionnel. Les horaires anglais sont différents des heures de travail en France. Ma journée commence à 9h et se termine à 17h30. Ma pause déjeuner consiste souvent à aller acheter un sandwich que je déguste devant mon ordinateur tout en continuant à travailler. J'ai dû m'adapter à ce rythme assez rapidement. Ayant les mêmes horaires que les travailleurs, mon adaptation fut aussi celle des transports. Le métro est bondé à toute heure, les couloirs sont noirs de monde. J'étais et reste impressionnée par cette foule qui ne cesse d'affluer. J'ai même du faire la queue pour pouvoir rentrer dans une station !

Le weekend est propice aux sorties et aux visites. Nous essayons de varier les sorties, entre expositions, promenades dans les rues et découvertes de quartiers plus insolites. Londres est une ville très culturelle. Il y a de nombreuses expositions permanentes et temporaires dans les musées, galeries et autres évènements culturels. Le coût d'entrée est beaucoup plus abordable qu'à Paris. Londres est également une ville propice aux sorties. Il y a de nombreux bars, clubs, restaurants. Etant une ville très européenne/internationale, les rencontres sont multiples. La communauté française y est aussi très importante. La plupart de mes amis sont français. L'adage « les amis de mes amis sont mes amis » s 'applique parfaitement à Londres. En effet, nous aimons et favorisons le fait que nos amis respectifs se rencontrent.

Abonnez-vous
Suivez l'actualité
de l'école

Recherche

Chercher dans ce blog :

Archives

Nuage de tags

ISG approprie-toi le monde

A propos de l'ISG :

L'Institut Supérieur de Gestion (ISG), membre IONIS Education Group, créé il y a plus 40 ans est une Grande Ecole de Commerce, visée par l'Etat, membre de la Conférence des Grandes Ecoles et du Chapitre des Ecoles de Management. Le diplôme Programme grande école de l’ISG est visé bac+5 et confère le Grade de Master. Sa pédagogie innovante et en phase avec les entreprises est au service de sa mission : former des managers responsables, créatifs, entreprenants et aptes à évoluer à l’International. L’ISG s’appuie sur un réseau de 88 universités partenaires dans 35 pays et sur son association d’anciens élèves, comptant 19300 diplômés. L'ISG propose des formations pour tous les profils, de Bac à Bac+5, mais aussi des programmes de formation continue et de VAE pour les personnes ayant déjà une expérience professionnelle. L’ISG forme chaque année 1 650 étudiants au sein de ses programmes. Depuis sa création il y a plus de 40 ans, l'ISG a acquis une reconnaissance internationale grâce à l’accréditation ACBSP , il est aussi membre de l'EFMD et CLADEA. L'école est également membre de l'American Chamber of Paris, et partenaire de l'UNIDO. Son laboratoire de recherche, le GRiiSG, a pour thèmes de recherche principaux : entrepreneuriat et marché, management et innovation et management des risques.
ISG. Make the world yours.