école de commerce

Diplôme bac+5, Visé par l'État, Grade de Master

Découvrez les multiples visages de Los Angeles

Jennifer Amselek, étudiante en troisième année du Master Grande Ecole partage ses premières expériences et impressions de Los Angeles où elle effectue un stage.

Los Angeles3-Amselek.JPG

J'ai toujours été fascinée par « l'American Way of Life », autrement dit le mode de vie américain véhiculé par le cinéma mais aussi au travers des produits que l'on consomme quotidiennement. Les Etats

Unis représentent à mes yeux un pays incontournable pour bâtir une expérience professionnelle à l'étranger et développer ses connaissances en anglais des affaires, ce qui est de nos jours indispensable.C'est pourquoi j'y ai choisi d'y faire mon stage.

Mon installation et mes premiers jours dans le pays
J'avais une semaine pour m'installer et découvrir la ville avant de commencer mon stage dans une des agences de marketing les plus réputées de Los Angeles. Une amie de longue date, Diane, installée sur place depuis près d'un an, m'a tout naturellement proposé de m'héberger le temps de trouver un appartement. Je suis donc logée chez elle avec son colocataire, un étudiant américain.
L'appartement est un quatre pièces situé dans un immeuble typique Californien de West Hollywood tout près de Bervely Hills un des quartiers les plus prisés de la ville.
J'y ai très vite pris mes marques et après quelques jours ils m'ont proposé de m'y installer durant mes quatre mois de stage. J'ai tout de suite accepté car d'une part l'idée d'habiter seule dans un pays étranger me faisait un peu peur, mais également parce que le quartier me plaisait beaucoup.J'ai d'ailleurs pu faire des rencontres dans le voisinage notamment grâce à une boulangerie française située tout près de l'appartement appelée « Les Champs Elysées ». Cet endroit est très convivial et est un peu le point de rendez-vous pour les français de la ville qui restent tout

de même très attachés à leurs croissants le matin ! Je tiens quand même à signaler que les croissants font ici deux à trois fois la taille française.

La découverte de la ville
Une métropole s'étalant sur plus de 1200km² avec soleil et palmiers au rendez-vous, on se croirait dans un film Hollywoodien ! Ma seule déception est qu'il est impossible de se déplacer à pied dans les rues. On m'avait prévenu mais je ne m'attendais vraiment pas à cela ! Les trottoirs sont immenses et quasi déserts, le réseau de transport en commun de la ville est très peu développé. Pour vous donner une idée, en transport il faut 1h30 pour se rendre de l'appartement à l'entreprise dans laquelle j'effectue mon stage et en voiture 12 minutes seulement ! Je n'avais donc pas vraiment le choix et je me suis procuré une voiture que j'ai louée pour quatre mois dès le lendemain de mon arrivée, avec une envie pressante de découvrir la ville et ses quartiers. L

a bonne nouvelle c'est que l'essence est moins chère comparée aux prix européens. En effet, ici un gallon (environ 3litres) coûte 3,60$ en moyenne. Il est également très facile de se garer dans la ville et presque chaque magasin possède un parking réservé à la clientèle. Ce qui explique sans doute pourquoi il n'est pas rare de trouver ici des voitures que je qualifierais de « géantes ».
Je me suis également très vite aperçue qu'il était possible de faire ses courses sans même sortir de son véhicule, en effet, il n'est pas rare de trouver des restaurants proposant ce service appelé « Drive-in », mais le plus surprenant est qu'il y a ici des pharmacies ou des distributeurs d'argent qui le proposent.
Mon amie Diane m'a introduit dans son cercle d'amis composé de français installés sur place mais également d'américains avec lesquels je me suis très bien entendue. Elle s'est montrée très enthousiaste à l'idée de me faire visiter Los Angeles avant que je démarre mon stage.

Ici les quartiers de par leur grandeur et leurs différences ressemblent à une ville à part entière. Je suis tout d'abord aller découvrir les plages, c'est très fidèle à ce que l'on peut voir dans les films. En effet, à Malibu ou encore à Santa Monica, les maîtres nageurs appelés ici « Life Guard » surveillent d'avantage les surfeurs que les baigneurs et sont vêtus d'un maillot rouge exactement similaires à ceux de la série « Alerte à Malibu ». Cependant, la plage qui m'a le plus marquée est sans aucun doute celle de Venice réputée pour abriter des artistes en tout genre.On y trouve une promenade aux immeubles colorés et décorés par du « Street Art » sur laquelle les artistes vendent et exposent leurs oeuvres. A Venice il y a aussi de quoi satisfaire les sportifs avec de longues pistes cyclables, un skate park, mais aussi la célèbre « Muscle Beach », semblable à une salle de sport en plein air dans laquelle des célébrités comme Arnold Scwarzenegger ont leurs habitudes.

Le quartier de Down Town, le quartier des affaires de la ville qui avec ses grands buildings fait pensé à un Manhattan version miniature. Mon amie ne m'y a pas emmené pour découvrir le quartier mais pour aller dans un stand de tir ! Oui un stand de tir et pas n'importe lequel ! Il s'agit du « Los Angeles Gun Club », le plus connu de la ville pour son large choix d'armes. Ici, dès 18 ans on peut se rendre dans des stands comme celui-ci et tirer avec les armes de notre choix. Ce fut une expérience assez effrayante mais très excitante.

J'ai également visiter le quartier de Beverly Hills où je me suis promenée sur la prestigieuse Rodeo Drive avenue qui abrite toutes les marques de luxe. A Beverly Hills, j'ai également pu apprécier la propreté des rues arborées de palmiers. Cependant, à ma plus grande déception, les maisons de stars ne sont pas au rendez-vous, en effet, ces dernières y sont très cachées et protégées des regards.

Los Angeles2-Amselek.JPG

Naturellement, dans une ville comme Los Angeles, les visites culturelles liées au cinéma sont incontournables ! Je suis allée sur Hollywood Boulevard découvrir le fameux sol étoilé et les empreintes de stars, j'ai d'ailleurs eu le plaisir d'y croiser Zinedine Zidane, comme quoi il y a vraiment des célébrités sur Hollywood Boulevard ! J'ai également pu apercevoir sur les hauteurs du quartier le fameux « Hollywood sign » de plus près.
Ma plus belle visite dans la ville du cinéma a, sans aucun doute, été la découverte
des studios Universal. J'ai pu y voir des effets spéciaux en direct, notamment ceux
de films que je connaissais. J'ai été fascinée de voir dans quelles conditions sont tournés les films et les séries. On reproduit des morceaux de ville entiers en studio pour un tournage, cela a l'air d'être une véritable ville.

Los Angeles1-Amselek.JPG

Abonnez-vous
Suivez l'actualité
de l'école

Recherche

Chercher dans ce blog :

Archives

Nuage de tags

ISG approprie-toi le monde

A propos de l'ISG :

L'Institut Supérieur de Gestion (ISG), membre IONIS Education Group, créé il y a plus 40 ans est une Grande Ecole de Commerce, visée par l'Etat, membre de la Conférence des Grandes Ecoles et du Chapitre des Ecoles de Management. Le diplôme Programme grande école de l’ISG est visé bac+5 et confère le Grade de Master. Sa pédagogie innovante et en phase avec les entreprises est au service de sa mission : former des managers responsables, créatifs, entreprenants et aptes à évoluer à l’International. L’ISG s’appuie sur un réseau de 88 universités partenaires dans 35 pays et sur son association d’anciens élèves, comptant 19300 diplômés. L'ISG propose des formations pour tous les profils, de Bac à Bac+5, mais aussi des programmes de formation continue et de VAE pour les personnes ayant déjà une expérience professionnelle. L’ISG forme chaque année 1 650 étudiants au sein de ses programmes. Depuis sa création il y a plus de 40 ans, l'ISG a acquis une reconnaissance internationale grâce à l’accréditation ACBSP , il est aussi membre de l'EFMD et CLADEA. L'école est également membre de l'American Chamber of Paris, et partenaire de l'UNIDO. Son laboratoire de recherche, le GRiiSG, a pour thèmes de recherche principaux : entrepreneuriat et marché, management et innovation et management des risques.
ISG. Make the world yours.