école de commerce

Diplôme bac+5, Visé par l'État, Grade de Master

Découvrir Dubaï, les premières impressions de Lola.

Lola Khentache, étudiante en troisième année du Master Grande Ecole, découvre Dubaï lors de son échange académique. Dépaysement complet au programme !

"La ville est constituée de plusieurs quartiers dont les plus célèbres sont la Marina (quartier d'expatriés et port de plaisance), Al Barsha avec le grand Mall Of The Emirates (et sa piste de ski), Jumeirah qui longe la côte et où est situé l'hôtel en Burj Al Arab (en forme de voile), Deira et Bur Dubaï (populaires), Dubaï Palm, Business Bay/Downtown (avec le Burj Khalifa, tour la plus haute du monde et le Dubaï Mall), Dubaï Creek (avec le port d'import/export).
De mon point de vue, Dubaï est une ville à apprécier principalement pour son architecture : les tours de verre, les quartiers résidentiels avec d'immenses maisons et les hôtels qui redoublent d'efforts pour vous faire vivre le rêve façon milles et unes nuits. Un mélange de modernité et de style arabe, avec un seul mot d'ordre : la démesure. Beaucoup de buildings et d'hôtels sont devenus célèbres à travers le monde comme l'hôtel Atlantis avec ses aquariums géants, l'hôtel Burj Al Arab en forme de voile, le Burj Khalifa et ses fontaines qui sont les emblèmes de la ville.

Une vie agréable et facilité par de nombreux services de qualité.
Concernant le style de vie, je dirais qu'il est en apparence nord-américain : des grands buildings, des énormes voitures, sur des routes à 6 voies, des fast-food partout, des centres commerciaux géants, même la nourriture au supermarché est vendue dans des quantités un peu «surhumaines».
La population aime être discrète et courtoise. Beaucoup de gens viennent ici pour travailler et gagner leur vie, mais tout le monde sera d'accord pour dire que la vie dans les Emirats est paisible et facile. Je n'ai toujours pas aperçu une seule once de stress, même le métro est calme et tranquille avec ses trois classes : la classe régulière, la classe réservée aux femmes et la classe «gold» avec ses fauteuils très confortables. J'avoue qu'avec les tarifs du taxi, je n'ai pas encore eu l'occasion de tester ce fameux métro à l'allure de navette spatiale. En effet, un trajet en taxi - pour me rendre chez des amis ou au centre commercial - coûte entre 2 et 4 euros !
D'autre part, des voituriers sont présents dans tous les établissements, la plupart des restaurants et tous les fast-food livrent à domicile, ainsi que les épiceries, pharmacies et même le pressing. Il y a aussi des petites voiturettes à disposition dans les immenses centres commerciaux pour aller de boutique en boutique - en général, les femmes locales se baladent de cette façon avec leurs nombreux sacs !

Dubai-Khentache1.JPG

Sortir et se divertir : un large choix d'activités.
Ici, les gens profitent des weekends (vendredi et samedi) et des vacances pour passer du temps en famille. Les centres commerciaux sont bondés, car en dehors du shopping ils proposent de nombreuses activités : le ski, le patin à glace, les cinémas, les food-court/cafés/restaurants, les espaces de jeux pour les enfants et les plus grands. Il n'est pas rare d'y voir les pères de famille accompagnés de leurs enfants. Il y a aussi beaucoup de monde sur les «walks», endroits réservés aux piétons, ce qui est rare à Dubaï. Les plus prisés sont ceux de la Marina (Marina Walk) et celui longeant le quartier de Jumeriah Beach Residence, face à la mer. Il y a de nombreux restaurants et cafés, un marché, des jeux pour enfants. Même à 2h du matin c'est encore très animé !
Et bien sûr, le weekend est le moment privilégié pour aller à la plage, retrouver famille et amis, et ce jusqu'au coucher du soleil ; ou bien prendre le bateau et passer la journée près de la côte. En bref, le weekend à Dubaï est très chargé et les activités ne manquent pas !
Des centaines de restaurants, bars et clubs de nuits se remplissent chaque soir. Dans un pays traditionnel, le monde de la nuit représente un grand écart. C'est aussi le ballet des voitures de sport, spectacle qui concurrencerait presque le salon de l'automobile. Les lieux pour sortir sont très agréables, luxueux et avec un service impeccable. Ils se trouvent dans les hôtels, en haut des tours, avec parfois une vue incroyable.

Dubai-Khentache3.JPG

Le choix de la collocation pour les étudiants
Concernant mon expérience personnelle, j'ai été très vite occupée par la reprise des cours et la recherche d'un logement. La solution la plus courante et la plus pratique pour des locations de courtes durées (c'est à dire moins d'1 an) reste la colocation. La colocation, à Dubaï, consiste en la location d'une chambre dans un immense appartement. Certaines ont leur propre salle de bain, d'autres la partagent avec un seul autre colocataire. En ce qui me concerne, j'ai eu énormément de chance. Non seulement en trouvant une chambre dans une superbe tour avec une vue imprenable sur la mer, le port, et la palme - mais aussi une salle de sport tout équipée et une piscine très agréable. Ma tour est en fait un hôtel, je bénéficie ainsi de tous les services associés. De plus l'appartement est grand et dispose d'un salon où l'on se retrouve pour discuter et échanger nos expériences. Ma vie de tous les jours ici est rythmée entre cours à l'IMT, séances à la bibliothèque, détente à la plage et petites soirées avec les amis. J'ai fait des visites notamment Abu Dhabi et Sharjah- les villes voisines, quelques souks et le désert. Dans l'ensemble tout se passe très bien, je n'ai pas eu de mal à m'acclimater au mode de vie. Je dirais même que loin du stress de Paris et de son hiver qui arrive très vite, c'est plutôt chose facile !

Abonnez-vous
Suivez l'actualité
de l'école

Recherche

Chercher dans ce blog :

Archives

Nuage de tags

ISG approprie-toi le monde

A propos de l'ISG :

L'Institut Supérieur de Gestion (ISG), membre IONIS Education Group, créé il y a plus 40 ans est une Grande Ecole de Commerce, visée par l'Etat, membre de la Conférence des Grandes Ecoles et du Chapitre des Ecoles de Management. Le diplôme Programme grande école de l’ISG est visé bac+5 et confère le Grade de Master. Sa pédagogie innovante et en phase avec les entreprises est au service de sa mission : former des managers responsables, créatifs, entreprenants et aptes à évoluer à l’International. L’ISG s’appuie sur un réseau de 88 universités partenaires dans 35 pays et sur son association d’anciens élèves, comptant 19300 diplômés. L'ISG propose des formations pour tous les profils, de Bac à Bac+5, mais aussi des programmes de formation continue et de VAE pour les personnes ayant déjà une expérience professionnelle. L’ISG forme chaque année 1 650 étudiants au sein de ses programmes. Depuis sa création il y a plus de 40 ans, l'ISG a acquis une reconnaissance internationale grâce à l’accréditation ACBSP , il est aussi membre de l'EFMD et CLADEA. L'école est également membre de l'American Chamber of Paris, et partenaire de l'UNIDO. Son laboratoire de recherche, le GRiiSG, a pour thèmes de recherche principaux : entrepreneuriat et marché, management et innovation et management des risques.
ISG. Make the world yours.