école de commerce

Diplôme bac+5, Visé par l'État, Grade de Master

American Way of Life

Jennifer Amselek étudiante en Master Grande Ecole scrute pour nous les habitudes américaines et nous fait part de ses impressions.

"Durant mon séjour aux Etats Unis, je me suis vite aperçue des différences culturelles présentes au quotidien. Ces dernières ne m'ont pas dérangée pour la plupart et je m'y suis très vite adaptée. En effet, la culture américaine reste très proche de la notre, et nous sommes très exposés à « l'American Way of Life », le mode de vie à l'américaine qui se diffuse notamment par le cinéma, c'est un peu comme si mon expérience n'avait fait que confirmer ce que j'avais pu découvrir à travers les films.

La première chose que je tiens à souligner est l'attitude très accueillante et amicale des américains. Cela passe notamment par le service apporté au client qui est pour la plupart du temps irréprochable. On peut très vite s'en apercevoir en se promenant dans un centre commercial. Dans chaque boutique et ce même dans des grandes enseignes comme H&M pour lesquelles le shopping se fait la plupart du temps en libre service il ne faut pas être surpris d'être accueilli par un « Hey !! How are you today ? » (Salut ! Comment allez vous aujourd'hui ?).

Une qualité de service irréprochable. Dans les restaurants il n'y a également rien à redire sur la qualité du service, à peine installé on nous sert un grand verre d'eau accompagné de glace et de citron, les serveurs sont toujours à nos petits soins et lorsque l'on ne fini pas son plat ils nous proposent presque automatiquement d'emporter ce qui reste. Ce n'est d'ailleurs absolument pas tabou de demander une boite à emporter et ce même dans les restaurants les plus chic. La qualité du service au restaurant s'explique sans doute par le fait que ce dernier n'est pas inclus dans les prix affichés. En effet, il faut toujours ajouter un pourboire compris entre 10 et 25% du montant de l'addition. D'autre part, les prix présentés sur les menus sont toujours hors taxes ce qui peut parfois laisser de mauvaises surprises. J'ai également réalisé que la majorité des restaurants sont très fréquentés et cela même en semaine car les américains ne cuisinent presque pas. Ils raffolent des diners à l'extérieur et de la livraison à domicile. Les services de vente à emporter sont très développés même pour les restaurants gastronomiques.

Une des choses que j'ai le plus apprécié aux Etats-Unis c'est de pouvoir trouver presque tout ce que l'on veut à n'importe quelle heure. Les boutiques de vêtements restent ouverte jusqu'à 21h et ne ferment pas le dimanche, c'est même le jour où les centres commerciaux sont remplis et il n'est pas rare de trouver des enseignes de supermarché et de restauration ouvertes 24h/24. Ce qui est très pratique, ce sont  les pharmacies géantes. C'est en réalité bien différent de ce que l'on peut imaginer puisqu'il s'agit d'enseignes qui sont à la fois des pharmacies et des supermarchés. Ce type de magasin fait parti de la vie quotidienne, on en trouve presque à chaque coin de rue et leurs rayons répondent à tous nos besoin et ce à n'importe quelle heure du jour et de la nuit. Beaucoup proposent également des services « drive-tru » permettant de faire ses courses sans même sortir de son véhicule. Car il ne faut pas oublier qu'en Californie et particulièrement à Los Angeles, il est presque impossible de se déplacer à pied.

J'ai aussi été agréablement surprise de découvrir un pays très patriotique. Dès l'enfance les américains apprennent à aimer leur pays avec des chants patriotiques comme le célèbre « Beautiful America » ou « Proud to be american », enseignés dès le plus jeune âge dans les écoles. J'ai pu assister à un désir de solidarité nationale dont l'expression la plus simple est de brandir le drapeau du pays. Il arrive souvent de voir des drapeaux sur des maisons et même sur des voitures. Ce dernier représente le symbole absolu du patriotisme. Ce sentiment patriotique s'est également renforcé depuis les attentats du 11 septembre où la nation entière s'est trouvée en état de choc, terrorisée par les images des deux tours, symbole de la puissance et du capitalisme américain s'effondrer.

Mes deux découvertes les plus négatives concernent les études et la santé. Les prix des soins médicaux sont très élevés, j'ai pu en faire l'amère expérience. Même avec une assurance la consultation chez le médecin m'a coûté 110$ sans parler des médicaments qui sont très mal pris en charge. D'autre part, les américains étant très procéduriers avant de me prescrire des antibiotiques j'ai mené une véritable bataille. Le médecin voulait être sûr que je n'avais aucune allergie, pour cela j'ai du effectuer plusieurs examens avant de pouvoir enfin me soigner d'une simple angine.

Les études sont extrêmement chères et les américains économisent dès la naissance de leurs enfants pour les payer, cela est même pour eux un automatisme. Mais pour les plus pauvres, à moins d'obtenir une bourse réservée aux excellents élèves, les études sont inaccessibles. Les prix sont même pour la plupart inabordables. Par exemple pour un MBA dans l'université de UCLA il faut compter 65 000 dollars l'année.

Abonnez-vous
Suivez l'actualité
de l'école

Recherche

Chercher dans ce blog :

Archives

Nuage de tags

ISG approprie-toi le monde

A propos de l'ISG :

L'Institut Supérieur de Gestion (ISG), membre IONIS Education Group, créé il y a plus 40 ans est une Grande Ecole de Commerce, visée par l'Etat, membre de la Conférence des Grandes Ecoles et du Chapitre des Ecoles de Management. Le diplôme Programme grande école de l’ISG est visé bac+5 et confère le Grade de Master. Sa pédagogie innovante et en phase avec les entreprises est au service de sa mission : former des managers responsables, créatifs, entreprenants et aptes à évoluer à l’International. L’ISG s’appuie sur un réseau de 88 universités partenaires dans 35 pays et sur son association d’anciens élèves, comptant 19300 diplômés. L'ISG propose des formations pour tous les profils, de Bac à Bac+5, mais aussi des programmes de formation continue et de VAE pour les personnes ayant déjà une expérience professionnelle. L’ISG forme chaque année 1 650 étudiants au sein de ses programmes. Depuis sa création il y a plus de 40 ans, l'ISG a acquis une reconnaissance internationale grâce à l’accréditation ACBSP , il est aussi membre de l'EFMD et CLADEA. L'école est également membre de l'American Chamber of Paris, et partenaire de l'UNIDO. Son laboratoire de recherche, le GRiiSG, a pour thèmes de recherche principaux : entrepreneuriat et marché, management et innovation et management des risques.
ISG. Make the world yours.