école de commerce

Diplôme bac+5, Visé par l'État, Grade de Master

Intégrer une entreprise à Londres, une expérience humaine et professionnelle enrichissante

Nacer Benjelloun effectue un sage en Angleterre et revient sur les caractéristiques culturelles de ce pays dans le monde professionnel.

"Je suis en stage depuis près de 2 mois maintenant à Londres, et vous ne serez pas surpris d'apprendre que les différences culturelles entre la France et l'Angleterre sont multiples.

L'intégration dans l'entreprise

En ce qui concerne le monde de l'entreprise, dès le premier jour, mon intégration s'est déroulée à merveille. En effet, mon manager et mes collègues se sont tous mis au diapason en me proposant une visite des lieux et en m'expliquant les différentes taches auxquelles je serai confronté et les attentes qu'ils plaçaient en moi. Ceci dit, ce qui m'a tout de suite surpris et intrigué, c'est l'aisance, la disponibilité et le chaleureux accueil dont ont fait preuve mes collègues. Ainsi, tout le stress accumulé à cause de cette première expérience professionnelle à l'étranger, loin des miens et des éventuelles difficultés que je pourrais avoir en anglais s'est immédiatement dissipé. Autre fait notable, l'intégration des employés de la banque. Elle se fait entre autres par leur incorporation dans les différentes activités extra-professionnelles. De ce fait, j'ai tout de suite fait partie de l'équipe de football et nous nous retrouvons tous les mercredis après le travail à quelques mètres de la banque sur un terrain mis à disposition par celle-ci. L'intégration se fait également autour de déjeuners, de sorties dans les bars près du lieu de travail ainsi que de conférences où la parole est donnée à des économistes, directeurs généraux de la banque... et qui contribuent à renforcer l'adaptation et l'intégration.

Les relations hiérarchiques sont assez différentes de la France. En effet, ici, la relation avec son supérieur hiérarchique est -n'ayons pas peur des mots- "amicale". Je m'explique. Le ton employé, les sujets abordés et même les activités extra-professionnelles partagées sont similaires à ceux que l'on pourrait avoir avec un stagiaire, par exemple. Mais, il est important de souligner que ceci n'enlève en rien le respect dû à la fonction et à la personne. En revanche, en France il est inenvisageable qu'un directeur puisse disputer une partie de football ou prendre un "pot" après le travail avec l'un de ses subordonnés. Je pense que ceci s'explique en partie par le fait qu'en anglais le "vouvoiement" n'existe pas. Dès lors, cela met indubitablement moins de "distance" entre une personne (quelle qu'elle soit) et son interlocuteur et cela se traduit par une proximité dans l'échange. Je pense que dans la culture anglo-saxonne en général, on est plus dans la coopération et la concertation, chose qui contribue à la progression de tous les employés. la prise d'initiative et d'autonomie dans le travail est valorisée, car ici, on ne reste pas dans le cercle restreint des taches que l'on nous confie. Sortir du cadre prédéfini est encouragé

Rythme de travail

Autre fait marquant qui témoigne encore une fois d'une différence culturelle importante entre les deux pays : c'est le rapport aux horaires de travail. En effet, en France, les horaires quotidiens sont rigides et préalablement définis. Ici, les horaires sont également prédéfinis dans le contrat de travail mais beaucoup plus flexibles. En Angleterre, même si dans ton contrat les horaires vont de 9h a 17h, tu peux quitter le lieu de travail à  16h si tu estimes que ton travail est fait. En France, une telle chose ne serait pas bien perçue et l'heure de sortie dans un secteur comme la banque est plus proche de 19-20h que de 17h. Néanmoins, en France les déjeuners durent plus longtemps alors que les anglo-saxons en général, mangent des sandwichs devant leur écran d'ordinateur mais comme ils sortent plus tôt cela leur laisse le temps d'aller chercher leurs enfants à l'école ou de faire du sport."

 

Abonnez-vous
Suivez l'actualité
de l'école

Recherche

Chercher dans ce blog :

Archives

Nuage de tags

ISG approprie-toi le monde

A propos de l'ISG :

L'Institut Supérieur de Gestion (ISG), membre IONIS Education Group, créé il y a plus 40 ans est une Grande Ecole de Commerce, visée par l'Etat, membre de la Conférence des Grandes Ecoles et du Chapitre des Ecoles de Management. Le diplôme Programme grande école de l’ISG est visé bac+5 et confère le Grade de Master. Sa pédagogie innovante et en phase avec les entreprises est au service de sa mission : former des managers responsables, créatifs, entreprenants et aptes à évoluer à l’International. L’ISG s’appuie sur un réseau de 88 universités partenaires dans 35 pays et sur son association d’anciens élèves, comptant 19300 diplômés. L'ISG propose des formations pour tous les profils, de Bac à Bac+5, mais aussi des programmes de formation continue et de VAE pour les personnes ayant déjà une expérience professionnelle. L’ISG forme chaque année 1 650 étudiants au sein de ses programmes. Depuis sa création il y a plus de 40 ans, l'ISG a acquis une reconnaissance internationale grâce à l’accréditation ACBSP , il est aussi membre de l'EFMD et CLADEA. L'école est également membre de l'American Chamber of Paris, et partenaire de l'UNIDO. Son laboratoire de recherche, le GRiiSG, a pour thèmes de recherche principaux : entrepreneuriat et marché, management et innovation et management des risques.
ISG. Make the world yours.