école de commerce

Diplôme bac+5, Visé par l'État, Grade de Master

Journal d'une occidentale à Pékin

Pekin 1.pngLaura Merle a passé cinq mois à Pékin en échange universitaire dans le cadre de sa dernière année du Master Grande Ecole de l'ISG, en Parcours Associatif. Ces cinq mois ont été l'occasion d'un dépaysement total, de nombreuses visites et d'échanges humains enrichissants.

  • Les premiers temps d'adaptation

« Les premiers temps d'adaptation furent périlleux, débarquer dans un pays inconnu où la langue, l'écriture, les modes d'expressions, les us et coutumes sont aussi éloignés de ceux des occidentaux n'est pas chose facile. Dès les premiers jours, avec la recherche de notre logement, nous nous sommes aperçu que les Chinois adorent négocier. Nous avons donc nous mettre au diapason rapidement, ce qui nous a permis de louer un très joli appartement à un prix convenable.

Dans la rue, les chinois se déplacent lentement et en masse en vous dévisageant, vous bousculent, crachent par terre, parlent très fort. Peu importe l'heure, le métro est bondé. Les taxis ne s'arrêtent pas, ils préfèrent prendre des Chinois. Pour aller d'une station de métro à une autre, il faut compter 45 minutes de marche. Nous nous sentions perdues et désorientées. Au restaurant presque aucun menu n'est écrit en anglais et les plats réservent parfois des surprises pas très agréables... C'est ce qu'une occidentale comme moi peut ressentir durant les premiers jours de son séjour dans la capitale chinoise. Mais fort heureusement cette sensation se dissipe peu à peu pour laisser place à de véritables merveilles.

Une fois installées, nous avons très vite voulu découvrir et nous imprégner de ce nouveau monde. C'est pourquoi dès notre inscription à l'université, nous avons décidé d'établir un programme des différentes visites que nous voulions faire afin de mieux comprendre et appréhender le pays dans lequel nous allions vivre pendant 5 mois. De la Muraille de Chine aux Collines parfumées, en passant par la place Tian'anmen jusqu'au Parc de Beihai et la Cité Interdite, nous avons visité les lieux les plus célèbres de Pékin. Nous sommes allées de découvertes en découvertes toujours plus époustouflantes. Cela restera pour moi une expérience sensationelle et émouvante. »

Pekin 4.png

  • La perception des relations humaines

« En Chine, les rapports humains sont différents de ceux qui règnent en Occident. En effet, on s'aperçoit vite que les formules de politesse sont peu courantes, il ne faut donc pas s'attendre à être remercié, ou à ce que l'on vous dise bonjour et au revoir à l'entrée et à la sortie d'un magasin. Il ne faut pas non plus être surpris qu'une personne vous bouscule et ne s'excuse pas. Au début, ce comportement m'a mise très mal à l'aise, j'ai interprété cela comme une forme de racisme. Mais très vite, je me suis rendu compte que la courtoisie ne fait juste pas partie des coutumes locales.

La lenteur des chinois est surprenante et agaçante en même temps, en effet pour toute tâche qui prendrait trente minutes en France, il vous faudra compter environ trois heures pour un chinois et ceci n'est pas un euphémisme. Nous en avons fait l'expérience plusieurs fois, que ce soit à la banque, dans notre agence immobilière ou encore au restaurant, où les plats mettent beaucoup de temps à arriver et personne n'est servi en même temps. Il est d'ailleurs fréquent que vous ayez fini votre plat avant que celui de votre ami soit arrivé. De même dans le métro ou dans la rue, alors qu'en France, et principalement dans la capitale, les gens avancent vite, ici, ils prennent leur temps. Comme ils sont nombreux, cela génère des mouvements de foule qu'il est impossible de traverser. Il faut donc se mettre à leur rythme et apprendre à être patient.

Les Chinois ont tendance à garder leurs émotions pour eux, ainsi pour un occidental il est très difficile de percer leurs pensées. En effet, ils passent leur temps à vous sourire de manière figée, mais non parce qu'ils sont heureux, mais surtout parce qu'ils sont dans la peur constante de contrarier leur interlocuteur. De ce fait, ils disent oui « Dui » à tout et n'importe quoi, même s'ils ne comprennent pas la question. Au début, nous avons pris cela pour une forme de moquerie. Cette attitude a souvent été problématique mais au fur et à mesure du temps nous avons compris que cette attitude n'est qu'une forme de pudeur.

Pekin 3.pngAu final, ces 5 mois on été l'occasion de vivre dans un tout nouveau monde, de se refaire une nouvelle vie, en partant du début. Ce fut une expérience vraiment intéressante tant au niveau culturel que personnel. Enfin, partir à trois a vraiment été bénéfique, nous avons vraiment été livrées à nous même. Nous avons créé des liens très forts, de plus cela nous a permis de nous ouvrir plus facilement aux autres et à la culture orientale afin de s'enrichir de cette civilisation si unique. »

Abonnez-vous
Suivez l'actualité
de l'école

Recherche

Chercher dans ce blog :

Archives

Nuage de tags

ISG approprie-toi le monde

A propos de l'ISG :

L'Institut Supérieur de Gestion (ISG), membre IONIS Education Group, créé il y a plus 40 ans est une Grande Ecole de Commerce, visée par l'Etat, membre de la Conférence des Grandes Ecoles et du Chapitre des Ecoles de Management. Le diplôme Programme grande école de l’ISG est visé bac+5 et confère le Grade de Master. Sa pédagogie innovante et en phase avec les entreprises est au service de sa mission : former des managers responsables, créatifs, entreprenants et aptes à évoluer à l’International. L’ISG s’appuie sur un réseau de 88 universités partenaires dans 35 pays et sur son association d’anciens élèves, comptant 19300 diplômés. L'ISG propose des formations pour tous les profils, de Bac à Bac+5, mais aussi des programmes de formation continue et de VAE pour les personnes ayant déjà une expérience professionnelle. L’ISG forme chaque année 1 650 étudiants au sein de ses programmes. Depuis sa création il y a plus de 40 ans, l'ISG a acquis une reconnaissance internationale grâce à l’accréditation ACBSP , il est aussi membre de l'EFMD et CLADEA. L'école est également membre de l'American Chamber of Paris, et partenaire de l'UNIDO. Son laboratoire de recherche, le GRiiSG, a pour thèmes de recherche principaux : entrepreneuriat et marché, management et innovation et management des risques.
ISG. Make the world yours.