école de commerce

Diplôme bac+5, Visé par l'État, Grade de Master

Un semestre d'étude en Suède: Une expérience plus qu'enrichissante

Sans titre 2.pngPartir à l'étranger est une expérience très enrichissante sur le plan culturel, académique mais aussi personnel. Victoire Pochon, étudiante en dernière année du Programme Grande École au sein de l'ISG est partie le temps d'un semestre d'étude à Kristianstad en Suède. Cette expérience restera l'une des plus intéressantes et la plus formatrice de son parcours.

« Je suis partie 5 mois en Suède dans l'Université de Kristianstad où j'avais des cours avec des Suédois ainsi qu'avec d'autres étudiants Erasmus. Cela m'a permis de découvrir un nouveau système éducatif et une autre façon de travailler. Les suédois travaillent énormément à l'aide de livres, j'ai donc dû m'habituer à lire des chapitres de livres comme travail personnel. Les cours sont facultatifs à part quelques-uns appelés « seminar », qui sont l'équivalent des TD en France. En Suède, il y a peu de cours magistraux mais énormément de travaux personnels et en groupes à réaliser. C'était donc pour moi la première fois qu'il fallait rendre un travail de groupe en anglais et sans un français dans mon groupe.

Un des principaux bénéfices que j'ai tiré de mon séjour à Kristianstad fut d'étudier des cours de management, de business et de marketing dans une approche différente de celle proposée à l'ISG. En effet l'université possédait une approche plus orientée sur les différences culturelles. Ce programme m'a permis de revoir et d'approfondir des concepts que j'avais étudiés à l'ISG, en y intégrant une dimension culturelle.
Le cross cultural management était omniprésent. Concrètement, cela m'a permis d'intégrer le contexte culturel dans mon apprentissage. Les travaux de groupe renforçaient l'omniprésence du cross cultural management, il fallait s'habituer aux différences culturelles des uns et des autres.

Cette expérience m'a surtout appris à me débrouiller seule et à me sociabiliser, car j'ai choisi d'effectuer mon échange académique dans une université, dans laquelle il n'y avait aucun autre étudiant de l'ISG. J'ai donc appris à communiquer dans une autre langue et cela est essentiel, voire même vital dans le monde d'aujourd'hui.

Je n'ai pas eu trop de mal à me familiariser avec d'autres étudiants étrangers. En effet, nous avons eu une semaine d'intégration durant laquelle on a pu rencontrer les autres étudiants étrangers. Au bout d'une semaine, plusieurs groupes s'étaient déjà formés. La majorité des étudiants étrangers vivait sur le campus de l'université, ce qui était très pratique pour se retrouver et partager des moments ensemble. Ce fut pour moi la première fois que je vivais seule, et bizarrement cela ne m'a pas fait un grand choc. J'ai facilement pris le rythme. La responsable des étudiants étrangers était à nos soins, si on avait le moindre problème on pouvait aller la voir et elle essayait au maximum d'arranger la situation pour nous. C'est très rassurant lorsqu'on est dans un pays étranger. L'université était très grande, nous avions à disposition une infirmerie, une salle « d'écoute » où plusieurs représentants de différentes religions étaient à notre disposition, si nous avions un problème. Je pense que cette structure m'a inconsciemment rassurée. J'ai donc vécu mon expérience au maximum n'ayant pas peur de me retrouver dans une situation « dangereuse ».

Grâce à ce semestre j'ai gagné en assurance car je n'ai plus de problème pour m'exprimer en anglais devant un auditoire. Aujourd'hui l'anglais n'est plus un atout mais une nécessité en entreprise et cette expérience valorise mon CV. Lors des entretiens pour mon stage de fin d'études, les recruteurs faisaient toujours allusion à mon semestre à l'étranger. En effet ce semestre d'échange a renforcé ma capacité à travailler en anglais dans un environnement international. Au niveau personnel cette expérience était très enrichissante car elle a permis une totale ouverture d'esprit, et le fait d'être dans un environnement multiculturel m'a fait prendre conscience de l'importance de la culture et de l'identité culturelle propre à chaque pays.

Je me souviendrais toute ma vie de cette expérience, ce fut la première fois que je partais aussi longtemps de France, et j'ai rencontré de nombreuses personnes avec qui je souhaite garder contact. Je suis fière d'avoir fais vécu cette expérience seule. Ce qui me manque est la vue de ma chambre, quand il neigeait. Je suis ravie que l'ISG m'aie donné l'opportunité de partir à l'étranger. »

Abonnez-vous
Suivez l'actualité
de l'école

Recherche

Chercher dans ce blog :

Archives

Nuage de tags

ISG approprie-toi le monde

A propos de l'ISG :

L'Institut Supérieur de Gestion (ISG), membre IONIS Education Group, créé il y a plus 40 ans est une Grande Ecole de Commerce, visée par l'Etat, membre de la Conférence des Grandes Ecoles et du Chapitre des Ecoles de Management. Le diplôme Programme grande école de l’ISG est visé bac+5 et confère le Grade de Master. Sa pédagogie innovante et en phase avec les entreprises est au service de sa mission : former des managers responsables, créatifs, entreprenants et aptes à évoluer à l’International. L’ISG s’appuie sur un réseau de 88 universités partenaires dans 35 pays et sur son association d’anciens élèves, comptant 19300 diplômés. L'ISG propose des formations pour tous les profils, de Bac à Bac+5, mais aussi des programmes de formation continue et de VAE pour les personnes ayant déjà une expérience professionnelle. L’ISG forme chaque année 1 650 étudiants au sein de ses programmes. Depuis sa création il y a plus de 40 ans, l'ISG a acquis une reconnaissance internationale grâce à l’accréditation ACBSP , il est aussi membre de l'EFMD et CLADEA. L'école est également membre de l'American Chamber of Paris, et partenaire de l'UNIDO. Son laboratoire de recherche, le GRiiSG, a pour thèmes de recherche principaux : entrepreneuriat et marché, management et innovation et management des risques.
ISG. Make the world yours.