école de commerce

Diplôme bac+5, Visé par l'État, Grade de Master

Taïwan : Voyage à 10 000 km de mon quotidien

taiwan.jpgAfin de valider sa dernière année à l'ISG, Marie Lemaire a choisi de s'expatrier à Taïwan. Bien qu'initialement peu attirée par le monde asiatique, Taïwan lui est apparu comme un choix judicieux, où le dépaysement serait assuré, la vie peu onéreuse et les occasions de voyager mutiples. De retour en France, elle nous dévoile ses premières impressions.

Quelles sont tes premières impressions ?

" Partir à quasiment 10 000 km de mon quotidien, ma famille et mes amis était au départ un projet très effrayant, d'autant plus que je n'avais jamais fait de voyage si long. Lorsque je suis sortie de l'aéroport, j'ai été accueillie par une chaleur étouffante, une pollution plus que pesante et une circulation très dense. J'ai pris le bus pour me rendre à Taichung, où m'attendait ma "marraine Taiwanaise" de l'université. La communication avec les habitants est quasiment impossible car l'intonation des mots est tellement importante, que si l'on ne prononce pas correctement un mot, celui-ci devient incompréhensible ou peut signifier autre chose.Taiwan est appréciée pour sa sécurité : je peux me déplacer en toute quiétude toute la nuit ou encore laisser mon sac sur une table de restaurant."

Et concernant ton installation et l'adaptation à la vie quotidienne?

"L'adaptation à mon nouveau lieu de résidence s'est faite assez naturellement, facilitée par ma "marraine Taïwanaise". Le plus difficile est de se nourir à la "mode locale" sans être malade, de supporter le climat très humide et de ne pas se faire bousculer par les scooters. En effet, Taichung est une des villes de Taïwan où les scooters sont le plus présents et circulent de manière très désordonnée.

Les Taïwanais sont néanmoins très accueillants et soucieux de notre bien-être. A l'université, nos enseignants sont également très agréables. Expatriés et Taïwanais sont confondus et tout est mis en oeuvre pour nous mélanger les uns aux autres."

Quelles sont les principales différences culturelles ?

"Vivre et étudier un semestre à Taïwan m'a permis d'identifier de nombreuses différences entre la culture occidentale et la culture asiatique. Parmi elles, la plus marquante, la nourriture. En effet, essentiellement constituée de fritures, de soupes et de toutes les parties du poulet, l'adaptation est très difficile. Les insectes et le chien sont également de mise mais s'apparentent plutôt à une attraction touristique. A Taïwan, les logements ne comprennent pas de cuisine, tous les repas se font à l'extérieur. Il y a des restaurants, mais les locaux privilégient les stands sur le night market.

Au rythme du soleil, la journée des Taïwanais commence tôt et se termine tôt. Il en va de même pour les heures de repas bien qu'ils grignotent toute la journée. Les étudiants habitent chez leurs parents et ne prennent leur indépendance que lorsqu'ils se marient. Les étudiants sortent peu le soir. A Taichung, il n'y a pas de cafés et seulement un bar à ma connaissance. Il y a néanmoins beaucoup de boîtes de nuit.

Travailler avec les étudiants taïwainais n'est pas évident car ils sont très discrets et n'osent pas imposer leurs idées. En revanche, lorsque le travail ne prend pas la tournure qu'ils souhaitent, ils préfèrent se référer au professeur plutôt qu'en discuter avec le reste du groupe. Pas par fourberie, mais il  semble que ce soit leur manière de procéder. "

 

taiwann.jpg

Abonnez-vous
Suivez l'actualité
de l'école

Recherche

Chercher dans ce blog :

Archives

Nuage de tags

ISG approprie-toi le monde

A propos de l'ISG :

L'Institut Supérieur de Gestion (ISG), membre IONIS Education Group, créé il y a plus 40 ans est une Grande Ecole de Commerce, visée par l'Etat, membre de la Conférence des Grandes Ecoles et du Chapitre des Ecoles de Management. Le diplôme Programme grande école de l’ISG est visé bac+5 et confère le Grade de Master. Sa pédagogie innovante et en phase avec les entreprises est au service de sa mission : former des managers responsables, créatifs, entreprenants et aptes à évoluer à l’International. L’ISG s’appuie sur un réseau de 88 universités partenaires dans 35 pays et sur son association d’anciens élèves, comptant 19300 diplômés. L'ISG propose des formations pour tous les profils, de Bac à Bac+5, mais aussi des programmes de formation continue et de VAE pour les personnes ayant déjà une expérience professionnelle. L’ISG forme chaque année 1 650 étudiants au sein de ses programmes. Depuis sa création il y a plus de 40 ans, l'ISG a acquis une reconnaissance internationale grâce à l’accréditation ACBSP , il est aussi membre de l'EFMD et CLADEA. L'école est également membre de l'American Chamber of Paris, et partenaire de l'UNIDO. Son laboratoire de recherche, le GRiiSG, a pour thèmes de recherche principaux : entrepreneuriat et marché, management et innovation et management des risques.
ISG. Make the world yours.