école de commerce

Diplôme bac+5, Visé par l'État, Grade de Master

New-York, l'art à chaque coin de rue

brooklyncollegePO.pngAprès avoir effectué une année de césure à la Direction Financière de Sephora en tant que Business Controler, Vincent Raccah est de retour sur les bancs de l'école, plus précisément sur ceux du Brooklyn College de New-York. Il a découvert une nouvelle culture, une nouvelle façon de vivre et se souviendra toute sa vie de cette expérience. De retour en France, il nous livre ses impressions.

Quelles sont tes découvertes ?

New-York est une ville dont les ressources sont incroyables en termes d'art. Parmi les innombrables musées et galeries, deux se révèlent être incontournables : le MoMa et le Metropolitan Museum of Art.
Le Met est un labyrinthe où l'on peut se perdre pendant des jours et des jours. Les collections permanentes sont très riches d'oeuvres toutes plus célèbres les unes que les autres. Ma première visite fut une visite de repérage. En effet, dans ce musée, les sculptures gréco-romaines côtoient les arts de l'islam, les impressionnistes ou encore les instruments de musique et les armures de l'époque médiévale. M'étant concentré sur la section consacrée aux impressionnistes au cours de ma seconde visite, il est indéniable que les conservateurs de ce musée ont fait un travail remarquable pour mettre en valeur les oeuvres et les regrouper les unes avec les autres en leur donnant un sens. On peut y admirer des Van Gogh, des Monet, des Degas et bien d'autres encore... Le MoMa dans un autre style, beaucoup moins classique regroupe comme son nom l'indique de l'art « modern ». On retrouve des oeuvres de Georgia O'Keeffe et d'Edward Hopper sans oublier la merveilleuse exposition consacrée à Magritte. Les salles présentent un équilibre entre les tableaux, les photographies, les installations ou encore les sculptures. C'est à chaque visite un émerveillement de découvrir de nouvelles choses auxquelles on n'avait pas prêté attention auparavant. A New-York, comme un peu partout dans le monde, l'art s'affiche aussi de façon informelle dans les rues, sur les murs... Le street art est particulièrement développé. Ici pas de graffitis comme dans les couloirs du cher RER parisien, mais plutôt de réelles fresques.

2.jpg

Quelles sont les différences culturelles  ?

Dans la vie quotidienne : Quelque chose qui saute aux yeux lorsque l'on vit aux Etats-Unis, ce sont les différents systèmes de mesure. Plus de km mais des miles, plus km/h, on parle de mph (mile per hour). Sachant qu'un 1 mile vaut 1,61km, la conversion ne semble pas compliquée mais si on est pas très bon en calcul mental, les problèmes commencent. En effet, les unités de distance ne sont pas les mêmes mais la situation est identique lorsque l'on parle de poids... plus de kg mais des pounds (1 kg vaut 2.2lbs). Lorsque l'on veut parler de sa taille, plus de mètres et de centimètres mais des inchs. Mesurant 1m93, j'ai appris que ma taille était 6'33''. Pour la température, personne ne comprendra si on parle en degrés Celsius, seul le Fahrenheit est de mise là-bas. A titre d'information, 20°C équivaut à 68°F. Quelque chose de différent auquel on s'habitue vite, c'est la qualité des services que propose cette ville. A commencer par le métro, toutes les lignes de métro fonctionnent tous les jours de la semaine, nuit et jour sans interruption. Certains magasins restent aussi ouverts toute la nuit, les grandes surfaces restent ouvertes jusqu'à 23h en général. Les lieux de restauration rapide, pizza, burger et autres sandwichs sont eux aussi ouverts 24h sur 24. De plus, lorsqu'on a besoin d'un café, d'un réseau wifi ou même d'une pâtisserie, les Starbucks sont présents pratiquement tous les 100 mètres.

A l'université : Parmi les différences culturelles à l'université, il y a le système de notation : plus de notes sur 20 mais des lettres A+, A, A- et ainsi de suite... La conversion avec les notes sur 20 n'est pas évidente puisque la base aux Etats-Unis est majoritairement sur 100.
Par ailleurs, en classe, les salles sont de taille raisonnable, les élèves participent activement en classe et interagissent avec le professeur durant le cours. Les élèves peuvent dire ce qu'ils pensent, personne ne les jugera.

3.jpg

Abonnez-vous
Suivez l'actualité
de l'école

Recherche

Chercher dans ce blog :

Archives

Nuage de tags

ISG approprie-toi le monde

A propos de l'ISG :

L'Institut Supérieur de Gestion (ISG), membre IONIS Education Group, créé il y a plus 40 ans est une Grande Ecole de Commerce, visée par l'Etat, membre de la Conférence des Grandes Ecoles et du Chapitre des Ecoles de Management. Le diplôme Programme grande école de l’ISG est visé bac+5 et confère le Grade de Master. Sa pédagogie innovante et en phase avec les entreprises est au service de sa mission : former des managers responsables, créatifs, entreprenants et aptes à évoluer à l’International. L’ISG s’appuie sur un réseau de 88 universités partenaires dans 35 pays et sur son association d’anciens élèves, comptant 19300 diplômés. L'ISG propose des formations pour tous les profils, de Bac à Bac+5, mais aussi des programmes de formation continue et de VAE pour les personnes ayant déjà une expérience professionnelle. L’ISG forme chaque année 1 650 étudiants au sein de ses programmes. Depuis sa création il y a plus de 40 ans, l'ISG a acquis une reconnaissance internationale grâce à l’accréditation ACBSP , il est aussi membre de l'EFMD et CLADEA. L'école est également membre de l'American Chamber of Paris, et partenaire de l'UNIDO. Son laboratoire de recherche, le GRiiSG, a pour thèmes de recherche principaux : entrepreneuriat et marché, management et innovation et management des risques.
ISG. Make the world yours.