école de commerce

Diplôme bac+5, Visé par l'État, Grade de Master

Turin : Système universitaire et différences culturelles

dim.jpgPour son semestre à l'étranger, Dimitri Delacroix a atterri à Turin, en Italie. De retour en France, il nous décrit le système universitaire italien et revient sur les principales différences culturelles.

Peux-tu nous décrire le système universitaire italien ?

Tous les pays européens signataires de la Déclaration de la Sorbonne (1998) et de la déclaration de Bologne (1999) ont modifié l'architecture de leur système universitaire afin de construire une Europe homogène au niveau des structures des enseignements et établir des objectifs communs.
A la différence du système français, l'enseignement supérieur italien n'est pas divisé entre universités d'une part et grandes écoles de l'autre. Les universités sont moins nombreuses en Italie qu'en France, mais elles regroupent un plus grand nombre d'étudiants. Chaque université est, administrativement et pédagogiquement, divisée en facultés dont le nombre et l'intitulé varient selon les différents sites universitaires.
En accord avec les mesures européennes issues du processus de Bologne l'enseignement universitaire italien propose trois diplômes successifs Laurea di primo Livello ( 3 années universitaires = licence en France) , Laurea Magistrale ( 2 années supplémentaires = master en France) et Dottorato ( 3 années supplémentaires = doctorat en france) . Pour chacun d'eux, il faut valider un certain nombre de crédits appelés ECTS (European Credit Transfer System) qui permettent de sanctionner des unités d'enseignement (UE). Ces crédits ont la même valeur dans tous les pays - utilisant ce système - et permettent ainsi la mobilité des étudiants et la reconnaissance des diplômes.

Quelles sont les principales différences culturelles ?

Vous avez une carte bancaire, vous pouvez payer et retirer à l'étranger sans frais, mais tout cela ne vous sert pas à grand chose à Turin ou en Italie de manière générale. Il est très difficile pour ne pas dire impossible de payer par carte bancaire ou de trouver un distributeur car toutes les transactions se font en liquide. L'explication peut venir du fait que par habitude les italiens épargnaient beaucoup et gardaient l'argent dans leurs maisons, sous le matelas du lit par exemple, et payaient en liquide toutes les transactions.

D'origine latine le français et l'italien sont deux langues très proches dans leur structure mais il est très intéressant d'observer les différences. Prenons l'exemple du vouvoiement, inexistant pour les américains, réel en français et italien avec une différenciation qui prend deux formes et une multitude de formes de politesse - plus de 10 pour les coréens selon l'âge, le statut social .... Sous cette proximité apparente, les deux formes sont très différentes; en effet l'italien utilise la troisième personne du singulier féminin : "Vous-allez bien ?" devient "Est ce qu'elle va bien ?" Et tous les adjectifs s'accordent au féminin. L'italien a donc gardé la formule de politesse comme si les personnes s'adressaient à sa majesté.

Que retiens-tu de cette expérience ?

Cette période d'expatriation  a pu concrétiser et renforcer un lien que j'avais avec l'Italie et la langue italienne. Au delà de l'apport de connaissances et de compétences acquis, ce qui est fondamental c'est la relation directe avec le pays et ses habitants, très enrichissante. En effet le fait d'avoir pu vivre, échanger, partager des expériences avec eux s'inscrit dans la durée. Je ne peux dresser qu'un bilan très positif de cette expérience tant sur le plan académique que personnel. Cette expérience a confirmé le fait qu'il est essentiel pour moi de vivre des expériences internationales, au sens large, car ce contexte est très stimulant et enrichissant : l'apport de chacun à travers son spectre d'interprétation du fait de sa culture, de sa vie est formidable et la découverte des autres extraordinaires. En espérant donc que ces aventures puissent se poursuivre...

dimm.jpg

Abonnez-vous
Suivez l'actualité
de l'école

Recherche

Chercher dans ce blog :

Archives

Nuage de tags

ISG approprie-toi le monde

A propos de l'ISG :

L'Institut Supérieur de Gestion (ISG), membre IONIS Education Group, créé il y a plus 40 ans est une Grande Ecole de Commerce, visée par l'Etat, membre de la Conférence des Grandes Ecoles et du Chapitre des Ecoles de Management. Le diplôme Programme grande école de l’ISG est visé bac+5 et confère le Grade de Master. Sa pédagogie innovante et en phase avec les entreprises est au service de sa mission : former des managers responsables, créatifs, entreprenants et aptes à évoluer à l’International. L’ISG s’appuie sur un réseau de 88 universités partenaires dans 35 pays et sur son association d’anciens élèves, comptant 19300 diplômés. L'ISG propose des formations pour tous les profils, de Bac à Bac+5, mais aussi des programmes de formation continue et de VAE pour les personnes ayant déjà une expérience professionnelle. L’ISG forme chaque année 1 650 étudiants au sein de ses programmes. Depuis sa création il y a plus de 40 ans, l'ISG a acquis une reconnaissance internationale grâce à l’accréditation ACBSP , il est aussi membre de l'EFMD et CLADEA. L'école est également membre de l'American Chamber of Paris, et partenaire de l'UNIDO. Son laboratoire de recherche, le GRiiSG, a pour thèmes de recherche principaux : entrepreneuriat et marché, management et innovation et management des risques.
ISG. Make the world yours.