école de commerce

Diplôme bac+5, Visé par l'État, Grade de Master

Découverte de Pékin : entre admiration et étonnement

Justine Hu, étudiante en dernière année du Master Grande Ecole a choisi la capitale chinoise pour effectuer son échange académique. Elle nous livre les permières impressions de son séjour sur la terre de ses ancêtres.

Impression du pays et de la ville
Je suis arrivée en Chine le 5 août mais je ne suis pas allée directement à Pékin. Je suis d'abord allée à Wenzhou (ZHEJIANG), d'où ma famille est originaire.
Je suis ensuite arrivée à Pékin le 27 août et là, à ma grande surprise, j'ai trouvé que les pékinois ont un style de vie différent. Ce qui m'a le plus étonnée est leur accent du nord comme nous disons dans le sud. Il y a aussi cette dégradation de la qualité de l'air de Pékin. Les premiers jours je n'y avais pas prêté attention mais après un mois je me rends compte de toute la poussière, de la pollution et surtout lorsqu'il fait frais, il y a ce brouillard persistant. J'ai vu aussi beaucoup de chinois porter des masques anti-pollution. Au début je trouvais ça déroutant et maintenant me voici également en possession de masques.
Ici la ville est proactive. Je trouvais déjà que Paris est ville très active mais Pékin l'est encore plus. Par exemple, les travaux de maintenance commencent à 8h et durent parfois jusqu'à minuit. Il en est de même pour la circulation des voitures. Je suis sortie une fois tard le soir et il y avait encore des bouchons sur les nationales jusqu'à 23h.
Les coutumes en Chine sont différentes, par exemple de 13h à14h il n'y a aucun bruit car ce créneaux horaire est réservé à la sieste. En effet, en Chine il est très important de se reposer le midi après avoir mangé, ce que je ne trouve pas plus mal. Une autre facette de la culture qui m'a étonnée, malgré le fait que je suis d'origine chinoise, est qu'en Chine se moucher est très mal vu alors que cracher dans la rue est tout à fait normal. Ce côté de la culture chinoise est très illogique pour ma part.
A part cela, la ville est magnifique ou plutôt très grande et les infrastructures sont à son image. 

Installation et adaptation à la vie quotidienne
J'appréhendais mon installation. En effet, j'ai loué un appartement que je n'avais encore jamais vu, pas même en photo. Le jour où je suis arrivée j'ai cru devoir renoncer au bail et laisser au propriétaire l'avance et une indemnité de rupture de contrat de location. En effet, l'appartement avait l'air abandonné depuis plusieurs mois. J'ai dû demander de l'aide à des amis de la famille et faire appel à des femmes de ménages pour tout nettoyer mais cela ne suffisait pas. J'ai dû passer une semaine à tout nettoyer en plus des femmes de ménages. De même, l'appartement n'était absolument pas meublé. J'ai donc tout acheter et aujourd'hui c'est devenu un joli appartement.
Pour ce qui est des frais de charges, cela est très différent de la France. En effet, ici il faut recharger des cartes : une carte pour l'eau chaude et froide et une carte pour l'électricité. Une fois rechargées il faut les introduire dans les compteurs situés dans l'appartement.
Justine HU-2.jpg
Découverte
Pour l'instant, je n'ai pas encore visité de grands monuments. En effet, il y avait encore tellement de choses à faire pour mon installation que je n'ai pu faire que quelques visites :
-Le Summer Palace, qui est vraiment rafraichissant. Il y a un magnifique pont avec une petite structure sur le bord qui est à faire en tant que touriste. Ce que je préfère est le bord de mer. Pour l'atteindre il faut marcher un bon moment mais une fois arrivé il y a cette brise et cette vue magnifique. A ce moment là, j'ai compris pourquoi les précédents empereurs aimaient cet endroit pour se reposer.
-Le Marché de la Soie que j'avais déjà fait il y a 7 ans. Ce que je peux dire c'est que Pékin est une ville qui évolue très vite. Le marché n'avait plus rien à voir avec celui de mes souvenirs, je l'ai redécouvert.
-Le quartier de QIANMEN où l'on peut faire du shopping et trouver aussi bien des magasins modernes avec des marques que nous connaissons en France, que des stands et des restaurants plus traditionnels.
-Le quartier des WANGFUJING avec sa rue commerçante qui propose des marques de luxes et également un immense centre commercial. Ce quartier est très connu et apprécié par les touristes. Il y a également des petites rues latérales qui proposent des petits stand de nourritures et ici nous pouvons trouver des brochettes d'insectes et de scorpions.

Justine HU-1.jpg

Abonnez-vous
Suivez l'actualité
de l'école

Recherche

Chercher dans ce blog :

Archives

Nuage de tags

ISG approprie-toi le monde

A propos de l'ISG :

L'Institut Supérieur de Gestion (ISG), membre IONIS Education Group, créé il y a plus 40 ans est une Grande Ecole de Commerce, visée par l'Etat, membre de la Conférence des Grandes Ecoles et du Chapitre des Ecoles de Management. Le diplôme Programme grande école de l’ISG est visé bac+5 et confère le Grade de Master. Sa pédagogie innovante et en phase avec les entreprises est au service de sa mission : former des managers responsables, créatifs, entreprenants et aptes à évoluer à l’International. L’ISG s’appuie sur un réseau de 88 universités partenaires dans 35 pays et sur son association d’anciens élèves, comptant 19300 diplômés. L'ISG propose des formations pour tous les profils, de Bac à Bac+5, mais aussi des programmes de formation continue et de VAE pour les personnes ayant déjà une expérience professionnelle. L’ISG forme chaque année 1 650 étudiants au sein de ses programmes. Depuis sa création il y a plus de 40 ans, l'ISG a acquis une reconnaissance internationale grâce à l’accréditation ACBSP , il est aussi membre de l'EFMD et CLADEA. L'école est également membre de l'American Chamber of Paris, et partenaire de l'UNIDO. Son laboratoire de recherche, le GRiiSG, a pour thèmes de recherche principaux : entrepreneuriat et marché, management et innovation et management des risques.
ISG. Make the world yours.