école de commerce

Diplôme bac+5, Visé par l'État, Grade de Master

Bienvenue à Buenos Aires

Etudiant en 3ème année du Master Grande Ecole, Adrien Budor est en échange académique à Buenos Aires. Découvrez le récit de ses premières semaines au pays du tango et des icônes du football, Diego Maradona et Lionel Messi.

drapeau argentin.jpgPremiers pas
En arrivant à Buenos Aires, je ne connaissais personne car le seul contact que j'avais, était en voyage. Par conséquent, j'ai réservé une chambre via Airbnb dans le quartier de la Boca. C'est un quartier pauvre de Buenos Aires, mais malgré tout assez touristique grâce aux maisons très colorées du chemin, surnommé Caminito. Ce quartier est connu aussi pour être le lieu de la Bombonera qui est le stade mythique des Bocas Juniors, une des plus grandes équipes de Buenos Aires. Dans ce quartier de la Boca, on sent toute la passion des gens pour ce club. En effet, énormément de personnes sont habillées aux couleurs du club dans la rue.

Une semaine plus tard, j'ai trouvé un logement, pour un mois via Internet, dans le quartier de Palermo. C'est une grande maison où vivent d'autres étudiants étrangers. C'est un quartier touristique, très agréable avec de nombreux restaurants et bars et relativement proche de mon université : Maimonides.

Quand je suis arrivé à Buenos Aires, j'avais plutôt l'impression d'être en Europe qu'en Amérique du Sud. En effet, Buenos Aires est une ville très européanisé tant au niveau de l'architecture que du style de vie.
Cependant, il y a des choses très différentes de notre culture. Tout d'abord le mode de vie est plus calme, plus tranquille, les argentins prennent plus le temps de faire les choses. Les horaires sont décalés, la journée commence et termine plus tard. En effet, il n'est pas rare de voir des restaurants ouverts jusqu'à deux heures du matin. Dans le même sens, un coiffeur va ouvrir seulement à 15h00.
Les argentins sont très gentils, très serviables lorsqu'il s'agit de leur demander des renseignements. D'ailleurs la France est un pays très apprécié et les gens s'amusent à essayer de parler français. C'est un rythme de vie différent, plus calme et très agréable.
Les gens dans Buenos Aires sont très gentils et les étudiants de mon université d'accueil ont été très accueillants dès mon arrivée. Les professeurs sont également très à l'écoute et proposent de leur aide dès qu'il y a un souci de compréhension.

Adrien Budor-2.jpgLes particularités argentines
Ce qui m'a marqué aussi quand je suis arrivé c'est la diversité d'origine de population. L'Argentine est un pays très ouvert en terme d'immigration. Ainsi beaucoup d'immigrants viennent en Argentine travailler ou faire leurs études. Il y a beaucoup de Colombiens, de Péruviens, de Paraguayens qui viennent vivre en Argentine. Malgré cette diversité, on sent une véritable union autour d'un même pays. En effet, les différentes origines sont très bien intégrées dans la population et ainsi on sent que les gens sont fiers d'être argentins, il est très fréquent de voir dans les maisons ou les magasins le drapeau argentin. Il faut savoir que le MERCOSUR est un peu à l'origine de cette migration actuelle des Colombiens, Péruviens, Paraguayens car il est très facile d'obtenir un DNI (document de nationalité).

Le sport le plus pratiqué, aussi bien à Buenos Aires que dans toute l'Argentine, est le football. En se baladant dans Buenos Aires, il est impossible de ne pas se rendre compte de la passion des gens pour ce sport. Il y a un club par quartier et les habitants vont supporter le club de leur quartier. C'est également une histoire de famille puisque chaque famille à son club favori et personne n'a intérêt à la trahir en supportant un autre club.
Au niveau de la gastronomie, on mange très bien et pour pas très cher. Je trouve que la gastronomie argentine ressemble à la gastronomie italienne avec beaucoup de pizzas mais aussi des empanadas, petits chaussons farcis de viande, de tomate, mozzarella, œuf et maïs... Une autre spécialité est l'asado, une sorte de barbecue à l'Argentine. Enfin, les Argentins boivent le maté, une sorte de thé mais avec une saveur plus forte. Ils en boivent énormément durant toute la journée se baladant avec leur maté et leur thermos dans la rue ou au travail. Par exemple, dans mon université beaucoup d'étudiants boivent le maté pendant les cours. Il y a même un distributeur d'eau chaude dans l'université pour recharger à nouveau le maté.

Sorties et loisirs
Buenos Aires est une ville très festive. Ainsi pour sortir il y a beaucoup d'options que ce soit dans des bars, boite de nuit, ou concerts... J'ai la chance de vivre avec d'autres étudiants étrangers c'est plus facile pour m'intégrer car ils sont dans la même situation que moi. D'une manière générale, la vie nocturne est très développée et les argentins sortent beaucoup. Le quartier dans lequel je vis, c'est à dire Palermo est idéal pour sortir car il y a beaucoup d'évènements à proximité.
Pour mes visites, pour le moment j'ai visité le Téatro Colon qui est magnifique et impressionnant, le caminito et je suis passé devant la Bombonera. J'ai aussi visité le quartier de la Recoleta et son fameux cimetière. J'ai été à San Telmo et à son marché d'antiquaires et je me suis rendu à la feria de los Mataderos qui est un très grand marché, où les éleveurs de la Pampa viennent vendre leurs viandes. J'ai aussi assisté à un match de football de Vélez Sarsfiel.

Adrien Budo-1.jpg

Abonnez-vous
Suivez l'actualité
de l'école

Recherche

Chercher dans ce blog :

Archives

Nuage de tags

ISG approprie-toi le monde

A propos de l'ISG :

L'Institut Supérieur de Gestion (ISG), membre IONIS Education Group, créé il y a plus 40 ans est une Grande Ecole de Commerce, visée par l'Etat, membre de la Conférence des Grandes Ecoles et du Chapitre des Ecoles de Management. Le diplôme Programme grande école de l’ISG est visé bac+5 et confère le Grade de Master. Sa pédagogie innovante et en phase avec les entreprises est au service de sa mission : former des managers responsables, créatifs, entreprenants et aptes à évoluer à l’International. L’ISG s’appuie sur un réseau de 88 universités partenaires dans 35 pays et sur son association d’anciens élèves, comptant 19300 diplômés. L'ISG propose des formations pour tous les profils, de Bac à Bac+5, mais aussi des programmes de formation continue et de VAE pour les personnes ayant déjà une expérience professionnelle. L’ISG forme chaque année 1 650 étudiants au sein de ses programmes. Depuis sa création il y a plus de 40 ans, l'ISG a acquis une reconnaissance internationale grâce à l’accréditation ACBSP , il est aussi membre de l'EFMD et CLADEA. L'école est également membre de l'American Chamber of Paris, et partenaire de l'UNIDO. Son laboratoire de recherche, le GRiiSG, a pour thèmes de recherche principaux : entrepreneuriat et marché, management et innovation et management des risques.
ISG. Make the world yours.