école de commerce

Diplôme bac+5, Visé par l'État, Grade de Master

Paul Henry, à la conquête du Nouveau Monde

Paul Henry, étudiant en dernière année du Master Grande Ecole de l'ISG au sein de l'International Track, témoigne de son expérience internationale. Pour son échange académique, il a choisi de passer 2 semestres au sein du Brooklyn College de New York.

J'étais par le passé, déjà venu aux Etats-Unis, mais en qualité de touriste et je n'avais que 16 ans. Je n'étais d'ailleurs resté à New York que 10 jours. Je pense tout d'abord que la possibilité d'avoir pu étudier en anglais durant 2 ans et demi au sein de l'International Track de l'ISG, est une réelle chance et un réel atout avant une telle expérience. De plus, le stage de 4 mois que j'ai accompli à Dublin, fut la parfaite suite de ces 3 années en International Track. Fort de ces 3 années à pratiquer l'Anglais, j'ai naturellement choisi Brooklyn College à New York. Tous les éléments étaient réunis pour y connaître une bonne expérience, la ville de New York, l'école en elle-même, les cours proposés au sein de l'école.

L'arrivée au pays de l'Oncle Sam

Comme beaucoup le savent, les américains sont assez pointilleux avec la documentation nécessaire pour arriver sur leur territoire. Il a donc fallu commencer par faire une demande de visa auprès de l'ambassade des Etats-Unis à Paris, ce fut bref pour moi contrairement à certains de mes amis ici.
L'une des expériences difficiles que j'ai eues, fut de trouver un logement car aucune agence ne vous prend réellement au sérieux si vous ne disposez pas d'un sponsor sur le territoire américain. J'ai donc passé plusieurs jours à aller d'agence en agence afin de trouver un logement et ce fut infructueux. Finalement, c'est via diverses applications de location de logement que la situation s'est débloquée. Nous avons finalement trouvé un logement mes deux colocataires et moi et avons pu emménager dans une maison à Brooklyn se situant à environ 15 minutes de Brooklyn College.

Les premières impressions

Mes premières impressions concernant la ville, furent très positives, les gens sont très accueillants et vous reçoivent de manière agréable en général. La richesse de cette ville est sa diversité, des gens du monde entier y vivent, y travaillent et y cohabitent en harmonie. Chaque jour est une nouvelle expérience, une nouvelle découverte. Au sein de la ville, beaucoup de commerces sont ouverts tous les jours de la semaine, ainsi que très tard, voir 24/24 heures. Cela permet de pouvoir apprécier les restaurants, les commerces à tout moment. Il est très facile d'occuper ses journées entre musées, visites de la ville et des monuments célèbres. La carte étudiant permet également de recevoir des remises sur les entrées pour le musée, ce qui favorise la fréquence des visites au musée.
Après plusieurs mois sur place, il est très facile de comprendre pourquoi les Etats-Unis comptent parmi les plus gros pollueurs de la planète. Les véhicules sont tous de grandes tailles, le carburant y est très peu cher ce qui contribue à la pollution. De plus, à l'heure où nous supprimons les sacs plastiques en supermarchés en France, il est courant de se retrouver avec 10 à 20 sacs plastiques pour les courses d'une seule semaine.

Paul Henri.jpg

L'accueil au Brooklyn College

Peu après mon arrivée, je me suis rendu à l'école avec l'un de mes colocataires, afin d'y signaler notre arrivée aux Etats-Unis et compléter le document DS-2019, qui accompagne les visas. Les personnes travaillant à l'administration de Brooklyn College ont été très efficaces, en une heure nous avions rempli nos documents et nous obtenions notre carte étudiante.
Nous nous sommes rendus aux deux journées d'orientation qui étaient proposées par l'université. Nous avons donc visité l'ensemble des infrastructures qui sont très vastes et assez modernes. Grâce à notre carte étudiante, nous pouvons profiter de l'ensemble des infrastructures de l'université, à savoir : un terrain de basket, une piscine, une salle de sport, une bibliothèque.
Lors de la deuxième journée d'orientation, nous avons rencontré d'autres étudiants internationaux, qui sont aujourd'hui dans notre cercle d'amis. L'adaptation à l'université, aux cours et aux gens sur place s'est très bien passée. Nous avons rencontré beaucoup d'étudiants provenant de divers pays : Allemagne, Italie, Brésil, Suède, Italie, mais très peu d'étudiants américains. En effet, la plupart d'entre eux viennent en classe et partent directement après les cours et ne s'attardent pas, il est donc difficile de discuter, d'échanger et donc d'établir des liens avec eux.

Visites et découvertes culturelles

Durant les deux premières semaines sur place j'ai beaucoup visité New York. Nous avons visité le musée d'histoire naturelle, le musée d'art moderne, plus communément appelé MoMa, mais aussi la Statue de la Liberté et Ellis Island.
Nous avons fait les deux principaux parcs de Manhattan et de Brooklyn, à savoir : le très célèbre Central Park et Prospect Park. Ces deux lieux sont toujours aussi impressionnants, ces espaces verts cohabitent avec un urbanisme surdéveloppé.
Nous sommes allés voir les quartiers de Chinatown et Little Italy. Le constat est que Little Italy est en train de disparaître petit à petit, car le « quartier » ne tient plus que sur une seule rue, alors que Chinatown s'agrandit. Par la suite, nous sommes allés à l'incontournable Broadway Avenue, Times Square et différents quartiers de Manhattan comme Brooklyn (Soho, Upper and Lower East and West side, Williamsburg, Park Slope...).
Nous avons fait les principaux ponts reliant Brooklyn à Manhattan ; le Brooklyn Bridge ainsi que le Manhattan Bridge qui offrent de magnifique vues sur l'Hudson et sur Brooklyn et Manhattan.
Je me suis également rendu au Mémorial du 11 septembre, la première fois que j'étais venu, tout n'était encore que chantier. Aujourd'hui la tour est terminée, la Freedom Tower, impressionnante et magnifique d'en bas comme en haut. De plus, deux fontaines ont été construites au niveau où se trouvait la structure des deux tours originelles. Tout autour de ces fontaines se trouvent les noms des nombreuses victimes de ce terrible événement, c'est assez spécial de se trouver face à ce mémorial.

Paul Henri 2.jpg

Les Etats-Unis, terre de sport

Les gens pratiquent et apprécient énormément le sport aux Etats-Unis et en particulier à New-York. Dès le début de mon séjour, je suis allé une journée à l'Us Open en compagnie de mon colocataire, ce fut impressionnant, car le court central est le plus grand des quatre grands chelems sur le circuit mondial.
Nous sommes allés il y a peu à Central Park afin d'assister au Marathon de New York, un autre événement incontournable, car c'est le plus couru au monde, le nombre de nationalités y participant est incroyable. La ville est paralysée autour de ce parcours le temps d'une journée et c'est une fête. Beaucoup de gens viennent encourager leurs proches comme les inconnus. Il y a un réel engouement autour de cet événement.
Je me suis rendu à deux reprises dans l'antre mythique des Yankees, le Yankee Stadium afin d'assister à des rencontres de football de l'équipe de New York. Ce fut deux belles expériences, car le football est tout juste émergent aux Etats-Unis et les fans commencent à s'y intéresser réellement.
Pour finir au niveau sportif, en compagnie de mes colocataires nous nous sommes rendus à deux matchs de Basketball ensemble, une fois au sein d'une salle également mythique : le Madison Square Garden pour voir les Knicks de New-York. La seconde fois, fut dans une toute nouvelle enceinte dernière génération : le Barclays Center pour y voir les Nets de Brooklyn.

Cette expérience est unique et que le fait d'y participer est une chance inouïe. La ville est fantastique, les résultats en cours sont très positifs et j'ai commencé à avoir quelques contacts pour mon stage de fin d'année.

Abonnez-vous
Suivez l'actualité
de l'école

Recherche

Chercher dans ce blog :

Archives

Nuage de tags

ISG approprie-toi le monde

A propos de l'ISG :

L'Institut Supérieur de Gestion (ISG), membre IONIS Education Group, créé il y a plus 40 ans est une Grande Ecole de Commerce, visée par l'Etat, membre de la Conférence des Grandes Ecoles et du Chapitre des Ecoles de Management. Le diplôme Programme grande école de l’ISG est visé bac+5 et confère le Grade de Master. Sa pédagogie innovante et en phase avec les entreprises est au service de sa mission : former des managers responsables, créatifs, entreprenants et aptes à évoluer à l’International. L’ISG s’appuie sur un réseau de 88 universités partenaires dans 35 pays et sur son association d’anciens élèves, comptant 19300 diplômés. L'ISG propose des formations pour tous les profils, de Bac à Bac+5, mais aussi des programmes de formation continue et de VAE pour les personnes ayant déjà une expérience professionnelle. L’ISG forme chaque année 1 650 étudiants au sein de ses programmes. Depuis sa création il y a plus de 40 ans, l'ISG a acquis une reconnaissance internationale grâce à l’accréditation ACBSP , il est aussi membre de l'EFMD et CLADEA. L'école est également membre de l'American Chamber of Paris, et partenaire de l'UNIDO. Son laboratoire de recherche, le GRiiSG, a pour thèmes de recherche principaux : entrepreneuriat et marché, management et innovation et management des risques.
ISG. Make the world yours.