Veuillez trouver ci-dessous le lien vers le support de cours en format Powerpoint.

>> Support de cours :  Campagnes événementielles

Veuillez trouver ci-dessous le lien vers le support de cours en format Powerpoint.

>> Support de cours :  Silk Cut

Veuillez trouver ci-dessous le lien vers le support de cours en format Powerpoint.

>> Support de cours :  Euromillions et Dove

Lectures vertueuses sur l’Insight

http://www.levidepoches.fr/weblog/2008/05/quest-ce-quun-i.html
http://www.e-marketing.fr/Marketing-Magazine/Article/Consommateurs-shoppers-la-quete-de-l-insight-17113-1.htm
http://www.slideshare.net/giuliopsy/employer-le-consumer-insighten-publicit-de-la-publicit-classique-aux-rseaux-sociaux
http://communicationinsights.blogspot.com

Lectures relatives au Cas Euromillions :

http://www.effie.fr/_05euromillions.htm
http://archives.lesechos.fr/archives/2004/LesEchos/19261-61-ECH.htm
http://www.e-marketing.fr/Marketing-Magazine/Article/Young-Rubicam-revolte-les-riches-avec-Euro-Millions-14604-1.htm
http://www.effiebelgium.org/fr/case_2008_euromillions.html
http://www.effiebelgium.org/fr/case_2006_euromillions.html
www.snptv.org/actualites/vusalatele.php

Lectures relatives à la campagne De Beers :

http://www.theatlantic.com/magazine/archive/1982/02/have-you-ever-tried-to-sell-a-diamond/4575/

Lectures relatives au cas Dove :

http://www.lesechos.fr/info/metiers/4637073.htm
http://www.tendances-de-mode.com/2008/05/09/842-pub-dove-real-beauty-intox
http://www.e-marketing.fr/Marketing-Magazine/Article/Pourquoi-Dove-a-brise-les-stereotypes-de-la-beaute-feminine-14468-1.htm
http://www.effie.fr/_05dove.htm
http://www.prodimarques.com/documents/gratuit/58/dove-contre-la-pensee-unique.php
http://images.google.fr/imgres?imgurl=http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/photo/2005/07/11/PH2005071101127.jpg&imgrefurl=http://www.frankwbaker.com/dove_ads_get_attention.

Veuillez trouver ci-dessous le lien vers le support de cours en format Powerpoint.

>> Support de cours :  Benetton

Veuillez trouver ci-dessous le lien vers le support de cours en format Powerpoint.

>> Support de cours :  Got Milk

 got-milk.jpg

I. LE CONTEXTE GENERAL

L’origine de la campagne parmi les préférées des Américains depuis des décennies « Got Milk » vient naturellement du constat d’une baisse de consommation d’un produit pourtant adoré, consommé de manières plus variées et plus nombreuses qu’en France (le verre de lait des enfants, les corn-flakes, les recettes particulières avec des gâteaux…). L’association des producteurs de lait devait renverser une situation dangereuse car tendancielle (près de 3 à 4% de baisse chaque année, soit davantage qua dans presque tous les autres pays comparables) alors que les tendances semblaient jouer contre eux, alors que de nombreuses campagnes, puissantes et onéreuses, semblaient ne rien changer à la situation et surtout aux mentalités.

II. LES FONDEMENTS DE LA CAMPAGNE

Jeff Manning, le « père » de cette campagne « culte » disposait d’un atout exceptionnel, le niveau budgétaire important et durable qui avait été alloué à cette démarche car les problèmes à surmonter étaient avant tout structurels.

La résolution stratégique est née d’un important travail d’études qui démontrait en premier lieu le fort attachement des Américains pour le lait, la reconnaissance quasi unanime de ses bienfaits et de ses avantages (en conséquence une quinzaine d’années à expliquer que « milk is good for you » n’avait servi qu’à enfoncer des portes ouvertes et renforcer des convictions déjà acquises). 96% le reconnaissaient et plus de la moitié déclarait qu’ils devraient en boire plus.
Il fallait donc passer par un angle plus inattendu, plus surprenant, créant davantage de prise de conscience et donnant un impact puissant dans la forme mais aussi sur le fond à la démarche. Le levier ou « l’insight » est né des études approfondies qui permirent de mettre en évidence l’importante gêne de l’absence de lait, ce qui fut nommé la « deprivation strategy » aboutissant sur « Got Milk » (en réalité ou autrement dit…imaginez votre quotidien sans lait…) : finalement les Américains aimaient le lait quand ils en avaient mais l’adoraient encore plus quand ils n’en avaient pas… ».

Cette stratégie était juste sur le fond, différente de celles déployées par le passé, susceptible de favoriser une démarche créative impactante et durable, universelle puisqu’elle touchait toutes les catégories, compétitive vis-à-vis de produits concurrents…

La grande « Idée » n’était donc pas de se servir de « people » pour médiatiser la campagne et pour en faire un évènement permanent (en fonction de l’actualité, des référents, des « coups » et des opérations spéciales) mais d’avoir compris que le « Got Milk » pouvait être supporté par tous, que la justification était évidente, incontestable.

III. LES PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS.

La campagne a atteint un taux de notoriété et de reconnaissance exceptionnelle (au-delà des 90%). Elle a été choisie comme l’une des préférées des Américains. Si le niveau global de consommation a été maintenu en termes de pénétration (70% des foyers), son usage a été multiplié (occasions d’utilisation et de consommation) et surtout les tendances de ventes ont été inversées.
Au-delà de l’idée même de la campagne on constate :

  1. Que la notoriété de la campagne a largement été fondée sur les choix très judicieux des « people » utilisés (légendes, personnages mythiques, vedettes des séries TV pour adolescents…)…créant ainsi un « buzz » largement repris par les titres de presse et les media pour jeunes. Si le sujet n’était paq nouveau ni médiatique, le lait, la campagne « Got Milk » l’était largement, favorisant de fructueux contacts en PR.
  2. Une campagne universelle puisqu’elle s’adressait à toutes les catégories de clientèle de l’annonceur, les producteurs de lait de Californie…avec une insistance auprès de clientèles jusqu’alors sous contactés, la communauté hispanique.
  3. Une campagne fortement axée sur la démultiplication des partenariats. D’une part des demandes de multiples marques (Barbie…), magazines, distributeurs, de s’associer à la campagne elle-même ; d’autre part des propositions de partenariats plus directement fondées sur le produit lui-même et les moments de consommation (Oreo, diverses marques de corn flakes…).

 

 

 

 

 

PRESENTATION DU COURS
TRAVAIL PERSONNEL

Abonnez-vous

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

S'abonner au flux de ce blog
[De quoi s'agit-il?]

Références

http://adsoftheworld.com/
Ads of the World is an advertising archive and community.
The archive showcases campaigns  from around the world
categorized and updated daily. In the forum you can discuss
your professional  life and post your work for critique.
The blog features advertising stories…INDISPENSABLE

http://www.adforum.com/index.asp
Adforum.com is an impartial, advanced and up-to-date source
of information on the advertising  industry. The adforum.com
interactive database services. LA Base de données indispensable
pour  tout étudiant qui se respecte !

http://adage.com/century/campaigns.html
A lire et à étudier sérieusement…le jugement par le magazine
Advertising Age des 100 meilleures Campagnes de lhistoire de la
publicité même si très orientée USA…

http://www.graphic-exchange.com/exellence/adverts.htm
Le choix judicieux d’un blogger ou 150 affiches de pub récentes et
surtout assez bluffantes

http://best-ad.blogspot.com/
Plein d’annonces et d’affiches très créatives…un blog mini mais utile…

http://10steps.sg/inspirations/artworks/44-advertising-posters-with-clever-ideas/
Un site sans prétentions mais de belles créations

http://www.adweek.com/aw/index.jsp
L’hebdomadaire US de la communication

http://www.campaignlive.co.uk/
Campaign…The Must de la presse de la communication en Grande-Bretagne.

http://www.cbnews.fr/
Portail de la communication et des médias de CB News. Présente
l'actualité  de la création publicitaire en télévision, radio, presse,
affichage, multimédia.

http://www.strategies.fr/
Stratégies, l'actualité du marketing, des marques, des médias, de la
communication. Agence conseil,  annonceur, régie, média…Et tout
sur le Grand prix Stratégies.

http://www.aacc.fr
Portail des agences conseil en communication. Paris, France…pour tout
connaître des professions par l’intermédiaire du syndicat des agences…
Indispensable aussi pour l’historique des cas de campagnes ayant
remporté le Prix Effie depuis quinze ans.

www.pressemagazine.com/
L'APPM regroupe les éditeurs des 120 plus grands magazines en France,
soit plus de 80% du CA publicitaire de la presse magazine…Intéressant
aussi pour consulter les 25 laureats du Grand Prix de l’APPM donné depuis
25 ans à la meilleure campagne presse magazine de l’année.

A Propos

Directeur général, chargé du marketing, de la communication et des relations médias de IONIS Education Group, leader français de l’enseignement supérieur privé, Marc Drillech a passé plus de vingt-cinq années dans l’univers de la communication et de la publicité dont 15 ans chez Publicis, jusqu’en 2005,  où il a été successivement Manager Associé de Publicis Conseil, président de Publicis Etoile puis de Publicis Dialog ainsi que vice-président du Groupe.

Il a pu exercer son métier sur des marques parmi les plus prestigieuses et surtout les plus passionnantes du marché (Renault, Perrier, ClubMed, Nescafé, Jet Tours, Free, Levi’s, Libération, Groupe Marie-Claire, Maggi, Le Coq Sportif, L’Equipe, Casino, Galeries Lafayette…).

Il a rempli plusieurs années la mission de vice président de l’AACC, Association professionnelle des agences de communication en présidant la commission medias.

Conseils de lecture